Accueil Bien-êtreCompléments alimentaires Psyllium blond, un laxatif naturel et hautement efficace

Psyllium blond, un laxatif naturel et hautement efficace

par Manaia

Avez-vous déjà entendu parler du psyllium ? Il s’agit d’une plante utilisée depuis fort longtemps pour traiter des problèmes de transit intestinal, tels que la constipation, la diarrhée, ou bien encore, la dysenterie. Il constitue, d’ailleurs, un excellent laxatif naturel ! Zoom sur le psyllium blond, un allié de taille pour réguler le transit intestinal, en toute efficacité.

Psyllium blond : définition, origine et composition

Le psyllium blond, aussi appelé plantain des Indes ou ispaghul, est une plante originaire des Indes. L’utilisation du psyllium remonterait à plus de mille ans avant notre ère. À l’époque, le psyllium était, en effet, très prisé par les Egyptiens. Ils l’utilisaient en tant que laxatif. En Asie, plus précisément, en Inde et en Chine, le psyllium était employé dans le traitement des problèmes de transit intestinal, des hémorroïdes, et parfois même, de l’hypertension. 

Riche en principes actifs, le psyllium blond regorge de polysaccharides et d’acides gras insaturés. Il contient également des phytostérols, de l’iridoïde et des traces d’alcaloïdes cyclopentapyridiniques. En usage interne, le psyllium agit comme un régulateur de satiété, grâce à l’hémicellulose. Il redonne de la consistance aux selles et facilite le transit intestinal. Par ailleurs, il stimule le péristaltisme. Pour couronner le tout, il favorise l’abaissement du taux de cholestérol et de l’index glycémique.

En usage externe, le psyllium agit comme un adoucissant et un cicatrisant. Il peut ainsi s’avérer utile pour traiter une brûlure, une irritation de la peau, ou bien encore, une conjonctivite.  

plantain des Indes

Quels sont les bienfaits du psyllium blond ?

Lutter contre la constipation 

Le psyllium blond est, avant tout, un laxatif naturel. En effet, il retient l’eau dans les selles et facilite ainsi leur évacuation. En outre, il apaise l’inflammation des parois intestinales. Un mal, qui d’ailleurs, est bien souvent associé à la constipation ! Le psyllium est un bon remède naturel pour traiter la constipation passagère, au même titre que le charbon actif. Bon à savoir : le psyllium peut être pris de manière régulière, en cas de constipation chronique. 

Ralentir la diarrhée

L’ispaghul ne se contente pas seulement de lutter contre la constipation. Il se charge, en cas contraire, de ralentir la diarrhée ! Les téguments de psyllium absorbent l’eau présente en quantité trop importante dans les intestins. Elles permettent, ainsi, de retrouver un transit normal. Grâce à elles, les selles sont moins liquides. En cas de diarrhée, le psyllium peut être saupoudré sur les aliments. 

Réguler le taux de cholestérol

Le psyllium blond, comme le pissenlit, régule le taux de cholestérol. Il favorise, en effet, l’élimination du cholestérol de l’organisme. Mais ce n’est pas tout : il regorge de phytostérols, des stérols végétaux qui limitent considérablement l’absorption de cholestérol. En bref, l’ispaghul est un redoutable anti-cholestérol

Réduire l’inflammation des intestins 

Riche en fibres, le plantain des Indes contribue à une bonne flore intestinale. En outre, il nettoie l’intestin, réduisant ainsi les ballonnements et les gaz. Il est d’ailleurs préconisé en cas de colopathie, ou bien, de syndrome du côlon irritable pour lutter contre les alternances de constipation/diarrhée. 

Traiter les crises hémorroïdaires

Le psyllium blond ramollit la consistance des selles, et favorise ainsi leur passage. C’est pourquoi, il est particulièrement indiqué en cas de crises hémorroïdaires ! Bon à savoir : l’ispaghul peut s’avérer utile pour apaiser les douleurs causées par des fissures anales survenues après une intervention chirurgicale, ou bien alors, après un accouchement difficile. 

téguments de psyllium blond

Psyllium blond : posologie, précautions d’emploi et contre-indications 

La dose journalière de psyllium recommandée est de 10 g. Idéalement, il faut étaler les prises tout au long de la journée. En outre, les prises doivent être accompagnées d’une importante quantité d’eau ( ≈ 300 ml), de sorte à ce que les fibres forment un gel dans l’estomac. En principe, les effets du psyllium se font sentir en 24 h ou 48 h. 

Le psyllium blond est contre-indiqué en cas de sténose intestinale ou oesophagienne, ou tout autre type d’obstruction gastro-intestinale réelle ou présumée. Attention, le psyllium peut interférer avec l’absorption de médicaments. C’est pourquoi, il est préconisé de respecter un délai de 2 heures entre la prise de psyllium et de médicaments. 

Il arrive que le psyllium soit à l’origine d’effets indésirables. En effet, il peut provoquer une sensation de ballonnement, notamment, au début du traitement. Il convient alors de réduire la dose journalière de psyllium, puis de l’augmenter de nouveau, mais de manière progressive. Par ailleurs, si la quantité d’eau absorbée au cours du traitement se révèle être insuffisante, un risque d’obstruction du tube digestif peut être encouru ! À noter que de rares cas de réactions allergiques ont été rapportés.

Bon à savoir : le psyllium ne doit sous aucun prétexte être pris au même moment que des compléments alimentaires à base de zinc, de fer, de calcium, de magnésium, ou bien encore, de vitamine B12.

ispaghul en gel et en poudre

Psyllium blond : que retenir ?

Le psyllium blond est un formidable remède naturel pour traiter les problèmes de transit intestinal en tout genre. Diarrhée, constipation, hémorroïdes… rien ne peut lui résister ! En revanche, il est à manipuler avec précautions, en particulier, chez les personnes qui souffrent de sténose intestinale ou oesophagienne, ou tout autre type d’obstruction gastro-intestinale réelle ou présumée. 

Prenez soin de vous; 

Vous aimerez peut-être aussi

Laissez un commentaire