Accueil Bien-êtreCompléments alimentaires Le Zinc : un allié pour le corps

Le Zinc : un allié pour le corps

par Manaia

Selon certaines estimations, près de 10% de la population manquerait d’un apport suffisant de zinc. Pourtant, cet oligo-élément joue un rôle très important dans l’organisme, et est truffé de vertus. En effet, il est notamment réputé pour accélérer le processus de cicatrisation, et pour stimuler le système immunitaire. Dans cet article, vous découvrirez justement tout ce qu’il faut savoir sur le zinc, et ses bienfaits ! 

Le zinc : qu’est-ce que c’est concrètement ?

Le zinc est un oligo-élément, c’est-à-dire, un sel minéral nécessaire au bon fonctionnement de tout organisme. Concernant le corps humain, celui-ci contient seulement 0.003% de zinc ! Entre autres, cet oligo-élément se niche principalement dans les muscles, ainsi que dans les os. 

Loin d’être insignifiant, le zinc occupe une place centrale dans l’organisme humain. En effet, ce dernier est notamment indispensable à la synthèse de l’ADN et de l’ARN. Et par-dessus tout, il est essentiel au bon fonctionnement du système immunitaire

le composant du zinc

Quels sont les aliments riches en zinc ? 

Les aliments les plus riches en zinc sont ceux d’origine animale ! En effet, vous pourrez le retrouver en quantité abondante, dans la viande, le poisson et les fruits de mer. Au passage, notez que l’aliment le plus riche en zinc est l’huître (25 à 39 mg/100 g). Bien qu’en moindre quantité, le zinc se retrouve également dans les oléagineux, les céréales complètes et les légumineuses. En outre, cet oligo-élément est très présent dans les germes de blé (16,7 mg/100 g).

En règle générale, notre organisme absorbe entre 15% à 40% du zinc, contenu dans les aliments que nous ingérons. 

Quels sont les bienfaits du zinc, en supplémentation alimentaire ? 

Boost la fertilité chez la gent masculine 

Les propriétés antioxydantes du zinc permettent de stimuler la fertilité chez les hommes. À l’inverse, une carence en zinc pourrait entraver la spermatogenèse. Autrement dit, le processus de production des spermatozoïdes !

Limite l’apparition de maladies cardiovasculaires 

Selon certaines études expérimentales, le zinc contribuerait à diminuer les risques d’athérosclérose. Une maladie cardiaque, provoquant une diminution voire un blocage du flux sanguin ! De manière plus globale, les personnes dont l’alimentation est riche en zinc seraient bien moins impactés par les maladies cardiovasculaires. 

Lutte contre le rhume  

le zinc pour lutter contre le rhume

Le zinc peut s’avérer un atout majeur pour stimuler le système immunitaire, particulièrement en hiver. En effet, faire une cure de zinc, avant l’arrivée de l’hiver, permettrait de réduire les risques de contracter des rhumes. En outre, cet oligo-élément serait également capable de réduire l’intensité d’un rhume, et surtout sa durée. À condition, que vous en preniez rapidement après l’apparition des premiers symptômes ! 

Régule la glycémie en cas de prédiabète

En cas de prédiabète, le zinc peut également être un allié de taille. À raison de 30 mg/jour, cet oligo-élément permettrait de réduire considérablement le taux de glycémie à jeun. De ce fait, ils permettraient ainsi de repousser le déclenchement d’un vrai diabète ! 

Traite les problèmes de peau, tels que l’acné 

acné et zinc

Le zinc facilite la cicatrisation, et est donc utilisé dans le traitement de certaines maladies de peau. En effet, cet oligo-élément offre notamment des résultats très prometteurs sur l’acné. Une étude menée sur des centaines d’individus, a d’ailleurs démontré une réduction de ¾ des lésions acnéiques, chez un patient sur trois. Et ce, après que chacun d’entre eux ait suivi un traitement de 3 mois, à base de 30g/jour de zinc par voie orale ! 

L’utilisation du zinc a aussi fait ses preuves sur les dermatoses et le psoriasis. Toutefois, selon le problème de peau que vous rencontrez, il pourra vous être conseillé de l’appliquer directement sur la peau. 

Faire une cure de zinc: tout ce qu’il faut savoir ! 

Posologie du zinc

Les apports journaliers en zinc recommandés sont de l’ordre de 11 mg pour les hommes et de 8 mg pour les femmes. Si vous êtes végétariennes ou végétaliennes, 3 à 4 mg/jour de zinc supplémentaire ne seront pas de trop ! Étant donné que celui-ci est plus assimilable, dans les aliments d’origine animale. 

En cure, la quantité de zinc préconisée pourra varier, selon l’utilisation que vous en aurez. Toutefois, prendre 30 mg/jour de zinc sera amplement suffisant, dans la plupart des cas ! Pour une absorption optimale, je vous recommande fortement de consommer le zinc le matin, à jeun qui plus est ! 

Contre-indications 

D’une part, il est préconisé de ne pas suivre une cure de zinc et de fer, simultanément. En effet, le fer a tendance à bloquer l’absorption de cet oligo-élément. D’autre part, en cas d’infection bactérienne, il est également fortement déconseillé de prendre du zinc. 

Enfin, prévoyez toujours au moins 2 heures, entre la prise de zinc et celle d’antibiotiques, d’antiacides ou de tétracyclines. 

Le zinc n’a désormais plus aucun mystère pour vous ! Très important dans le bon fonctionnement du corps, cet oligo-élément ne doit surtout pas être négligé. Le zinc peut se trouver en boutique diététique, mais aussi, en ligne, notamment sur le site Nutrimea. 

Prenez soin de vous et de votre santé,

Vous aimerez peut-être aussi

Laissez un commentaire

quinze − neuf =