Accueil Bien-êtreCompléments alimentaires L’eau de Quinton, un sérum marin aux pouvoirs insoupçonnés

L’eau de Quinton, un sérum marin aux pouvoirs insoupçonnés

par Manaia

Inventée par un certain biologiste français du nom de René Quinton, l’eau de Quinton est un sérum marin aux mille et un bienfaits. États infectieux, problèmes digestifs et cutanés, troubles de l’attention… rien ne lui résiste ! L’eau de Quinton fait, en effet, des miracles sur le corps. Zoom sur l’eau de Quinton, un sérum marin pas comme les autres. 

Définition : qu’est-ce que l’eau de Quinton ?

L’eau de Quinton, également connue sous le nom de plasma de Quinton, est une eau de mer micro-filtrée. Riche en minéraux, elle regorge notamment d’aluminium, d’argent, de brome, de calcium, de cuivre, d’iode et de lithium. Mais ce n’est pas tout : elle contient également du magnésium, du manganèse, du potassium, du silicium, du sodium, et du zinc.

Le plasma de Quinton est une eau très particulière. Il est, en effet, prélevé au large des côtés, à environ 30 mètres de profondeur, au centre de «vortex planctoniques». Pour faire simple, il s’agit de mouvements d’eau tourbillonnaires engendrés par les courants marins, propices à la prolifération de phytoplancton et zooplancton. Et ce sont justement ces micro-algues qui contribuent à la richesse de l’eau de Quinton ! 

L’eau de Quinton n’est pas un produit comme les autres. Elle est, en effet, produite selon un procédé d’extraction et de filtration particulièrement exigeant, lui permettant ainsi de conserver tous ses bienfaits nutritionnels, avant d’être conditionnée en ampoule ou en bouteille. 

eau de mer

Les bienfaits de l’eau de Quinton 

Au début du 20ème siècle, un certain physiologiste et biologiste français du nom de René Quinton, a démontré que de nombreuses ressemblances existent entre l’eau de mer et le plasma sanguin. Il a ainsi mené plusieurs expériences sur des animaux, tendant à prouver que la transfusion à l’eau de mer pouvait suppléer, voire même, remplacer la transfusion sanguine.

Les bienfaits du plasma de Quinton résident, avant tout, en une composition similaire au plasma sanguin. Il est ainsi indiqué en cas de : 

  • Arthrose; 
  • Déficience en minéraux et oligo-éléments;  
  • Déprime passagère; 
  • États infectieux : conjonctivite, rhume, sinusites; 
  • Faiblesse digestive, en particulier, au niveau de l’estomac; 
  • Fatigue chronique; 
  • Fatigue et vomissements chez la femme enceinte; 
  • Hyperactivité et trouble de l’attention; 
  • Inflammation articulaire;
  • Troubles cutanées : eczéma, mycose, psoriasis, prurits; 
  • Spasmophilie.

Par ailleurs, l’eau de Quinton agit comme un tonifiant veineux. Elle joue également un rôle dans la prévention des crampes et des déficiences en minéraux du sportif régulier. Enfin, elle apporte un bon soutien de la fonction rénale. 

Comment (bien) utiliser l’eau de Quinton ?

L’eau de Quinton s’administre par voie orale, sous forme d’ampoule buvable, ou bien alors, en bouteille à diluer. En outre, il existe une forme pulvérisable, qui est réservée à un usage externe.

Par voie orale, la posologie indiquée est de 2 à 4 ampoules par jour. La durée de la cure doit être de 3 semaines. Elle peut d’ailleurs être renouvelée 1 à 2 fois dans l’année, selon les besoins. Pour une efficacité optimale, il faut veiller à garder le contenu de l’ampoule une minute sous la langue. 

En usage externe, le plasma de Quinton s’applique localement sur les zones irritées ou enflammées, en cas de psoriasis ou d’eczéma, par exemple. Par ailleurs, il peut s’employer en spray nasal 1 à 6 fois par jour, en cas notamment de saignement du nez ou de nez bouché. 

Bon à savoir : l’eau de Quinton existe en version hypertonique et en version isotonique. Autrement dit, en version pure et en version diluée.

Eau de Quinton : précautions d’emploi et contre-indications 

Le plasma de Quinton ne présente aucun effet secondaire. En version hypertonique, c’est-à-dire en version pure, il est toutefois contre-indiqué en cas d’hypertension artérielle, de maladie cardio-vasculaire, de problèmes de rétention d’eau, ou encore, d’insuffisance rénale. 

Par ailleurs, l’eau de Quinton, en version hypertonique, est déconseillée aux personnes qui suivent un régime sans sel, du fait de sa haute teneur en sel. Il est bon de souligner que la prise de plasma de Quinton ne doit pas avoir lieu dès lors qu’il y a greffe d’organe ou transplantation. 

Pour finir, les femmes enceintes doivent mieux s’abstenir de boire de l’eau de mer lors de la grossesse, tout du moins, lors du premier trimestre de grossesse. 

flacon rempli avec de l'eau de Quinton

Finalement, que retenir ?

Le plasma de Quinton constitue un formidable complément alimentaire pour soutenir l’organisme. Il se montre aussi bien utile en usage curatif qu’en usage préventif ! En plus, l’eau de Quinton ne présente aucun danger pour la santé, à condition bien-sûr de respecter la posologie et les précautions d’emploi qui lui sont attribuées. 

Prenez soin de vous; 

Vous aimerez peut-être aussi

Laissez un commentaire