Accueil Bien-êtreCompléments alimentaires Cure de magnésium : quels bienfaits pour la santé ?

Cure de magnésium : quels bienfaits pour la santé ?

par Manaia

Retrouver de l’énergie, améliorer le sommeil, mieux résister au stress… Il ne s’agit là que d’un bref aperçu des bienfaits de la cure de magnésium ! Le magnésium (Mg) est un oligo-élément, dont le rôle est particulièrement important dans l’organisme. En effet, il est notamment impliqué dans l’activité de plus de 300 enzymes et dans de nombreuses fonctions cellulaires fondamentales. En cure, le magnésium fait des miracles. Il peut d’ailleurs jouer un rôle dans la prévention de l’ostéoporose, en aidant le calcium à se fixer sur les os. Pour en savoir plus sur la cure magnésium, poursuivez la lecture de cet article.

Qu’est-ce que le magnésium ?

Le magnésium (Mg) compte parmi les sels minéraux essentiels au bon fonctionnement de l’organisme, au côté du Zinc (Zn). Il prend part, non seulement, dans l’activité de plus de 300 enzymes. Mais également, dans un grand nombre de fonctions cellulaires ! Le magnésium participe à la fois  au métabolisme des lipides (graisses), à la synthèse de protéines et à la dégradation du glucose (sucre). En outre, il est impliqué dans l’activité de certaines hormones, telles que l’insuline. Pour couronner le tout, le magnésium est indispensable à la transmission neuromusculaire de l’influx nerveux et à la régulation du rythme cardiaque. 

magnésium en complément alimentaire

Les bienfaits de la cure de magnésium

Réduire la fatigue physique 

La fatigue est bien souvent accentuée par un manque de magnésium. D’ailleurs, en cas de fatigue chronique, une carence en magnésium peut aller jusqu’à provoquer des douleurs articulaires et musculaires. Une cure de magnésium est donc particulièrement recommandée pour retrouver la forme.

Lutter contre le stress et retrouver un sommeil de qualité 

Le magnésium est un anti-stress naturel. En effet, cet oligo-élément agit directement sur le système nerveux, en stimulant la libération de sérotonine, plus communément appelée «hormone du bonheur». En outre, le magnésium est également un relaxant musculaire. La nuit, cet oligo-élément permet un plus grand relâchement du corps, au cours du sommeil. Il permet ainsi de profiter d’un sommeil plus profond, et donc plus réparateur.

Prévenir l’apparition de troubles cardiaques 

Le magnésium constitue un allié de taille pour la santé cardiovasculaire et le muscle cardiaque. En effet, le taux de magnésium dans le sang influerait directement sur les risques de développer une maladie ou un trouble cardiovasculaire. Le fait de manquer de magnésium augmenterait ainsi le risque cardiovasculaire. Les personnes en manque de magnésium seraient plus concernées par le risque de souffrir d’hypertension artérielle, ou encore, d’accident vasculaire cérébral (AVC).

Prévenir la survenue de l’ostéoporose  

Comme la vitamine D3, le magnésium renforcerait la prévention de l’ostéoporose. En effet, il intervient, non seulement, dans le maintien de la densité osseuse. Mais également, dans le métabolisme osseux ! Le magnésium permet ainsi de prévenir l’apparition de maladie osseuse, qui survient avec l’âge ou après une grossesse. Par ailleurs, cet oligo-élément aide à soulager les symptômes de l’ostéoporose chez les personnes déjà atteintes de la maladie.

Soulager le syndrome prémenstruel (SPM) 

Une carence en magnésium peut être à l’origine du syndrome prémenstruel. En effet, le manque de magnésium agirait directement sur le SPM et favoriserait certains symptômes qui lui sont associés. Entre autres, il accentuerait les sauts d’humeur. En cure, le magnésium permettrait donc de réduire les symptômes liés au syndrome prémenstruel.

Comment faire une cure de magnésium ?

Une cure repose soit sur une alimentation riche en magnésium, soit sur une supplémentation en magnésium. 

En cas de cure basée sur l’alimentation, il faut alors privilégier les principales sources alimentaires en magnésium. Les algues, les céréales complètes, les oléagineux, les légumineuses et le cacao comptent parmi les aliments les plus riches en magnésium. Il faut donc les consommer en priorité lors d’une cure. 

En cas de supplémentation, le principal apport en magnésium est alors fourni par des compléments alimentaires. Ils sont formulés à partir de différents sels de magnésium, tels que : des sels inorganiques, des sels organiques, ou encore, des complexes de sels organiques. 

Quand réaliser une cure de magnésium ?

Une cure est préconisée en cas de déficit en magnésium, ou bien, de carence en magnésium. Une prise de sang peut être nécessaire pour déceler un manque de magnésium. Toutefois, un certain nombre de symptômes peuvent traduire un déficit en magnésium. Les symptômes les plus courants étant : une nervosité, une irritabilité, une fatigue importante, une faiblesse musculaire, une perte d’appétit, des nausées, voire même, des vomissements. D’autres symptômes peuvent survenir, si le déficit s’aggrave et se transforme en carence. Des engourdissements, des crampes musculaires, ou encore, une arythmie cardiaque, peuvent alors se manifester. 

Quelle est la durée idéale d’une cure de magnésium ?

Idéalement, la durée de cure de magnésium doit être comprise entre 1 et 3 mois. En cas de doute, il est préférable de demander conseil à un professionnel de santé.

femme qui réalise une cure de magnésium

Cure de magnésium : dangers, posologie et contre-indications 

Dosage 

Les apports journaliers préconisés sont de 420 mg par jour pour un homme et 360 mg par jour pour une femme. À noter qu’ils sont plus élévés chez les femme enceintes et allaitantes (≃400 mg). Pour combler une carence, une dose en magnésium de 320 mg/jour est suffisante. 

Effets secondaires et précautions d’emploi

La prise de magnésium entraîne parfois des troubles digestifs, en particulier, chez les personnes sensibles. Toutefois, la nouvelle génération de compléments alimentaires liposomal, dont les principes actifs sont micro-encapsulés dans une membrane d’acide gras, permet de limiter de tels effets secondaires. 

Par ailleurs, la cure de magnésium est déconseillée aux femmes enceintes et allaitantes. Elle est également contre-indiquée aux enfants de moins de 12 ans, sans l’avis d’un professionnel de santé. En cas d’insuffisance rénale, il vaut mieux s’abstenir des compléments alimentaires riches en magnésium. Bon à savoir : certains médicaments contre l’ostéoporose et certains antibiotiques ne font pas bon ménage avec le magnésium. C’est pourquoi, il ne faut pas hésiter à demander conseil à un médecin. 

Prenez soin de vous;

Vous aimerez peut-être aussi

Laissez un commentaire