Accueil Bien-êtreCompléments alimentaires La klamath et ses bienfaits : Zoom sur cette algue bleue

La klamath et ses bienfaits : Zoom sur cette algue bleue

par Manaia

Aux États-Unis, plus précisément dans l’État de l’Oregon, se trouve le lac Upper Klamath. À l’abri de la pollution et situé en altitude, ce lac abrite un trésor de la nature: l’algue klamath. Considéré comme l’un des aliments les plus riches au monde, cette micro-algue bleue est une véritable source de micronutriments. Hautement assimilables, qui plus est ! 

Dans cet article, vous découvrirez tout ce qu’il faut savoir sur l’algue klamath, venue tout droit d’Amérique du nord.

La Klamath, qu’est-ce que c’est ? 

Comme la spiruline, la klamath (Aphanizomenon flos aquae ou AFA) est une cyanobactérie, autrement dit une micro-algue ! Elle pousse naturellement et exclusivement dans le lac Klamath, situé dans l’Oregon, aux États-Unis. Contrairement à la spiruline, la klamath peut uniquement se développer à l’état naturel

L’algue klamath peut se vanter d’être l’une des plus anciennes formes de vie à être apparue sur Terre. En effet, cette dernière aurait d’ailleurs contribué à l’apparition de l’oxygène hors des océans. Bien qu’elle soit consommée depuis des millénaires, il fallut attendre les années 80, pour qu’elle soit enfin commercialisée, en tant que complément alimentaire. Très prisée de par ses bienfaits stupéfiants, l’algue klamath occupe une place importante dans la plupart des pharmacopées traditionnelles

Quelles sont les propriétés de la Klamath ?

une vie en pleine santé

Aide à prévenir les carences

L’algue klamath est très prisée par les personnes végétariennes, voire végétaliennes. En effet, l’AFA permet de combler certaines carences, dont notamment celles en protéines, fer et vitamine B12. Et ce, de par sa haute concentration en protéines, acides aminés, oligo éléments ainsi qu’en vitamine B12 ! 

L’AFA, un excellent anti-dépresseur naturel  

Cette algue contient de la phényléthylamine (PEA), un neurotransmetteur, plus communément appelé « molécule du plaisir ».  C’est pourquoi, cette algue est particulièrement recommandé aux personnes traversant une déprime passagère. Entre autres, elle peut également se montrer utile, si vous souffrez d’instabilité de l’humeur, par exemple. 

L’algue klamath et ses vertus antioxydantes 

La klamath dispose de nombreuses vertus antioxydantes, cela va sans dire ! En effet, cette dernière est à la fois riche en chlorophylle, en caroténoïdes ainsi qu’en polyphénols. Elle est donc parfaite pour lutter contre le vieillissement cellulaire ! Au passage, sachez que l’algue klamath possède également certains acides aminés, ayant des propriétés anti-radicalaire UVA et UVB

Protège la vision

Prendre de cette plante aquatique régulièrement est idéal pour lutter contre la fatigue oculaire. Si comme moi, vous avez les yeux rivés constamment sur un écran, alors la elle pourra sûrement vous soulager. Et ce, en raison de sa forte teneur en vitamine A et en carotides ! De manière plus générale, l’AFA s’adresse à toute personne souhaitant améliorer son acuité visuelle

Régule la tension artérielle

L’algue klamath est riche en omégas 3, et ainsi contribue à la régulation de la tension artérielle. C’est pourquoi, elle est particulièrement conseillée aux individus souffrants d’hypertension !  

Renforce le système immunitaire

Cette algue bleue est une véritable bombe de nutriments ! De ce fait, elle s’avère très utile pour renforcer et booster le système immunitaire. D’ailleurs, certaines études ont démontré que la prise de klamath provoque une mobilisation des globules blancs, permettant ainsi de combattre les infections. 

Suivre une cure peut donc être particulièrement pertinent en hiver. Ainsi, les risques que vous attrapiez des maladies saisonnières, comme des rhinites ou bronchites, seront considérablement amoindris. 

Stimule l’activité cérébrale

Comme nous l’avons vu précédemment, cette algue est composée de phényléthylamine (PEA). Autrement dit, la «molécule du plaisir» !

klamath et cerveau

La PEA influe non seulement sur l’humeur et le moral, mais aussi sur l’activité cérébrale et les facultés intellectuelles. De fait, la prise de l’algue bleue permet notamment d’améliorer la capacité de concentration et de stimuler la mémoire. Des études menées sur des enfants ont d’ailleurs montré une forte diminution des troubles du comportement, tels que l’hyperactivité, grâce à l’AFA. 

À qui s’adresse la klamath ?

Tout le monde peut consommer de la klamath, excepté les enfants âgés de moins de 6 ans. Entre autres, la prise de cette algue peut particulièrement être bénéfique aux sportifs, et aux personnes végétariennes ou végétaliennes. De plus, elle peut être parfaite à intégrer dans un régime amaigrissant

De quelle manière consommer la Klamath ?

L’algue klamath peut se présenter sous différentes formes ! Or, la plupart du temps, vous la retrouverez en gélules. Néanmoins, il reste tout à fait possible de l’acheter à l’état brute, directement réduite en poudre

En gélule, il faudra effectuer une cure d’au moins 2 mois, pour espérer obtenir des résultats. Et ce, à raison d’une prise par jour, le matin à jeun ! Veillez à consommer les gélules accompagnées d’un grand verre d’eau, ou de jus de fruits, si vous préférez. 

En poudre, vous devrez impérativement respecter à la lettre la posologie de la klamath. En cas de simple cure préventive, un gramme par jour d’algue bleue sera amplement suffisant. Lors d’un épisode infectieux, 2 à 3 grammes de klamath peuvent être consommés quotidiennement ! Pour finir, en cas de blessure grave, 3 à 5 grammes d’AFA par jour, vous aideront à vous remettre sur pieds ! 

Vous l’aurez donc compris, cette algue est un véritable trésor que nous offre la nature ! Les 115 micronutriments qui la composent, font d’elle une algue inégalée. Tournez-vous de préférence vers de la klamath certifiée AB, autrement dit Agriculture Biologique France. Et non pas vers un label américain ! Enfin, assurez-vous, également, que l’algue bleue soit totalement naturelle et sans OGM.

Vous aimerez peut-être aussi

Laissez un commentaire

seize + neuf =