Accueil Santé Comment soulager une crise hémorroïdaire ? (8 remèdes naturels)

Comment soulager une crise hémorroïdaire ? (8 remèdes naturels)

par Manaia

Les hémorroïdes sont des stases veineuses, situées autour et à l’intérieur de l’anus et du rectum. Elles contribuent, entre autres, à la continence. Contrairement aux idées reçues, les hémorroïdes ne sont pas forcément problématiques. En effet, à l’état normal, il s’agit de simples formations veineuses, qui sont totalement indolores. Les ennuis commencent dès lors que la dilatation des veines devient anormale. On parle alors de crise hémorroïdaire ! Elle se traduit, notamment, par des douleurs, des démangeaisons et/ou saignements. Heureusement, il existe des remèdes naturels pour soulager une crise hémorroïdaire, sans devoir recourir à des médicaments pas toujours très efficaces. 

Soulager une crise hémorroïdaire : 8 remèdes naturels ! 

Vinaigre de cidre 

Il s’agit d’un remède naturel qui se montre très efficace contre les hémorroïdes. En effet, le vinaigre de cidre aide à réduire et faire disparaître rapidement les formations veineuses gonflées. 

En cas d’hémorroïdes visibles et externes, imbibez un morceau de coton de vinaigre de cidre. Tamponnez la zone à traiter, en toute délicatesse. Attention, si les picotements occasionnés par le vinaigre sont trop importants, n’hésitez pas à le diluer avec de l’eau. Renouvelez l’opération deux à trois fois par jour, jusqu’à ce que les veines soient totalement dégonflées. 

Si la crise hémorroïdaire est interne, deux options s’offrent alors à vous ! La première méthode consiste à diluer, matin et soir, une cuillère à café de vinaigre de cidre dans un verre d’eau et de le boire. L’autre option réside, quant à elle, dans le fait de congeler une boule de coton imbibée de vinaigre, dans l’optique de l’introduire dans l’anus pendant trente minutes. Le vinaigre sera, ainsi, absorbé par les muqueuses et agira localement sur les veines. Bon à savoir :  il est également possible de congeler de petites portions de vinaigre de cidre, afin de les utiliser de la même manière qu’un suppositoire. 

soulager une crise hémorroïdaire

Huile essentielle de lentisque pistachier

Il s’agit de l’une des huiles essentielles, les plus adaptées, pour affronter une crise hémorroïdaire. Et pour cause, le lentisque pistachier est un excellent décongestionnant veineux ! Il constitue, d’ailleurs, un très bon traitement naturel pour remédier aux jambes lourdes, traiter les varices, et bien-sûr, lutter contre les hémorroïdes externes.

Dans un flacon de 10 ml, ajoutez une vingtaine de gouttes de lentisque pistache, avant de compléter avec l’huile végétale de votre choix. Appliquez la solution après la douche et  après les selles, jusqu’à la disparition des hémorroïdes. À noter que l’huile essentielle de lentisque pistachier peut être utilisée par la femme enceinte de plus de 5 mois, en usage externe. 

Le bain de siège pour soulager une crise hémorroïdaire 

En cas de crise hémorroïdaire, le bain de siège froid opère une vasoconstriction. Il soulage, ainsi, l’inflammation et la douleur provoquées par les stases veineuses. 

Dans un premier temps, remplissez un bidet ou une bassine d’eau froide, à hauteur de 15 cm. Trempez uniquement les fesses dans l’eau froide, de sorte à ne pas refroidir le reste du corps. Restez ainsi, entre 5 et 15 minutes : le tour est joué ! Au passage, notez qu’il est possible de réaliser un bain de siège jusqu’à deux fois par jour : en fin de matinée et d’après-midi avant les repas. Attention, il faut éviter de le pratiquer après les repas, auquel cas, le froid risque de perturber la digestion.

Psyllium 

Le psyllium blond est l’un des meilleurs laxatifs naturels qui soient. En effet, il régule le transit, autant en cas de transit accéléré que de transit ralenti. Sans gluten, il nettoie le côlon des déchets et des excès de glucides, ou bien encore, de graisses. Il n’agit pas en tant que tel sur les hémorroïdes, mais plutôt sur les causes de leur apparition

Pour commencer, mélangez une cuillère à soupe de poudre de psyllium dans un verre d’eau. Buvez la préparation avant le coucher, en veillant à ce que l’ensemble soit bien dilué. Bon à savoir : si vous optez pour des graines de psyllium, vous devrez alors les laisser tremper toute une nuit dans de l’eau, afin de les faire gonfler, et ainsi, pouvoir les consommer. Par ailleurs, le psyllium peut entraîner une baisse de la glycémie. De ce fait, en cas de diabète, mieux vaut en consulter un professionnel de santé, avant de débuter un traitement à base de psyllium.

soulager une crise hémorroïdaire

Marronnier d’Inde

Le macérat de marronnier d’Inde est un allié de taille pour soulager une crise hémorroïdaire. Et pour cause, il agit, non seulement, sur la circulation veineuse du petit bassin, mais également sur les veines hémorroïdaires ! 

En cas de crise, prenez 8 à 10 gouttes de marronnier d’Inde dans un fond d’eau, en dehors des repas, à raison de 3 fois par jour. En prévention, réduisez la dose à 5 gouttes, 2 à 3 fois par jour. La cure ne doit pas s’étendre plus de 3 semaines consécutives. En pratique, il est recommandé de faire une cure de 3 semaines, avec un arrêt de 3 semaines, puis une reprise de 3 semaines supplémentaires, si nécessaire. Attention, le marronnier d’Inde est déconseillé aux femmes enceintes, allaitantes et aux jeunes enfants. Il est également à éviter, en cas d’insuffisance hépatique, rénale et de diabète insulinodépendant.

L’homéopathie pour soulager une crise hémorroïdaire

Le traitement homéopathique Aesculus Hippocastanum est le remède par excellence pour lutter contre une crise hémorroïdaire, couplée de douleurs. Il se montre, par ailleurs, efficace pour lutter contre les varices, les ulcères variqueux et les troubles circulatoires. 

Faites fondre sous la langue 5 granules d’Aesculus Hippocastanum en 5 CH. Prenez-en toutes les 2 heures, soit 4 à 6 prises par jour, pendant 2 à 3 jours

Argile verte

L’argile verte est une poudre minérale aux multiples propriétés. En effet, elle constitue un puissant antibactérien et reminéralisant !  En cataplasme, elle permet de cicatriser, détoxiquer et aseptiser les tissus. 

Dans un bol, mélangez une cuillère à soupe d’argile verte surfine en poudre avec de l’eau, jusqu’à obtenir une pâte. Pour effectuer le mélange, privilégiez plutôt un récipient en verre et une cuillère en bois, afin de ne pas altérer les propriétés de l’argile !  Déposez la pâte en couche épaisse sur la zone à traiter, puis appliquez une compresse dessus. Laissez agir environ une demi-heure, avant de rincer à l’eau froide. Répétez l’opération 2 à 3 fois par jour, jusqu’à amélioration. 

bol rempli d'argile verte

La vigne rouge pour soulager une crise hémorroïdaire

La tisane de vigne rouge est idéale en cas d’hémorroïdes, varices, ou bien encore, de douleurs de règles. Et pour cause, elle agit comme un tonique veineux, à la fois astringent et antioxydant

Buvez 2 à 4 tasses de tisane par jour, entre les repas, en cas de crise hémorroïdaire. À noter que la vigne rouge peut être utilisée en prévention, afin de maintenir une circulation veineuse optimale ! Par précaution, les femmes enceintes et allaitantes, ainsi que les jeunes enfants, doivent s’abstenir de boire de la tisane de vigne rouge. 

Prenez soin de vous et de votre santé;

Vous aimerez peut-être aussi

Laissez un commentaire

sept − quatre =