Accueil Santé 10 remèdes naturels pour soulager des douleurs de règles !

10 remèdes naturels pour soulager des douleurs de règles !

par Manaia

La période menstruelle peut être source de bien des désagréments. Et pour cause, l’état congestif et inflammatoire du bas ventre, cumulé aux contractions et spasmes de l’utérus, peuvent provoquer des douleurs, plus ou moins, intenses ! Heureusement, les solutions naturelles ne manquent pas pour apaiser les douleurs de règles. Dans cet article, vous découvrirez, justement, une dizaine de remèdes, pour soulager naturellement les règles douloureuses ! 

Douleurs de règles : 10 remèdes totalement naturels ! 

Bouillotte

Il s’agit d’un remède de grand-mère relativement simple, mais qui n’en n’est pas moins efficace ! La bouillotte est très utile pour soulager des maux de ventre, en tout genre, mais aussi, des douleurs de règles. 

Placez tout simplement une bouillotte chaude sur la zone douloureuse. La chaleur qui se dégage de la bouillotte promulgue un soulagement immédiat. Toutefois, elle n’atténue que le symptôme, et ne résout en aucun cas la cause de la douleur ! 

bouillotte pour appaiser des douleurs de règles

Camomille 

La camomille possède des propriétés décongestionnantes et anti-spasmodiques. Elle est tout bonnement idéale pour lutter contre les spasmes, à l’origine des douleurs de règles.

Tout d’abord, préparez une infusion à base de camomille séchée. Dans un demi litre d’eau bouillante, ajoutez simplement une cuillère à soupe de camomille séchée, puis laissez infuser. Trempez un tissu, relativement fin, dans la décoction, puis essorez-le. Ensuite, placez la compresse sur la zone douloureuse, et posez dessus un linge de bain pour conserver la chaleur. Attention, veillez à tester au préalable la température de la compresse, avant de l’appliquer sur la peau ! Enfin, retirez le tissu imbibé de camomille, lorsqu’il sera refroidi. 

Macérat de framboisier 

Le framboisier relaxe en profondeur le muscle utérin, et surtout, atténue les contractions. En outre, il se montre particulièrement efficace pour réguler l’équilibre hormonal. Le macérat de bourgeons frais de framboisier se trouve, principalement, en pharmacie et dans les boutiques bio. 

Une fois par jour, diluez 50 à 100 gouttes de macérat de framboisier dans un verre d’eau. Buvez le mélange, de préférence, avant un repas ! La cure de macérat de framboisier peut s’étendre sur quelques semaines, voire, quelques mois, selon les besoins.

Massage 

Stimuler la zone réflexe plantaire des ovaires et de l’utérus permet, non seulement, de favoriser la circulation du sang. Mais également, d’intensifier les échanges cellulaires dans les différents organes ! La zone réflexe des ovaires et de l’utérus se situe, de part et d’autre du talon. Plus exactement, entre la malléole et la partie arrière du talon ! 

Appliquez généreusement sur la zone réflexe de l’huile végétale, puis massez-la pendant 5 à 10 minutes. Répétez l’opération sur l’autre pied, et le tour est joué ! Attention, une telle zone de réflexologie ne doit être pas stimuler chez la femme enceinte, ou bien, susceptible de l’être ! 

Masser la zone réflexe «bas ventre» permet de détendre l’appareil génital lors de la période menstruelle. Il s’agit d’une zone qui se situe sur la partie externe du mollet, le long du tendon d’Achille, au-dessus de la malléole. 

Déposez sur la zone réflexe de l’huile végétale, puis massez-la durant 5 à 10 minutes. Procédez de la même manière, sur l’autre jambe ! Au passage, notez que le massage de la zone réflexe «bas ventre» est contre-indiquée chez la femme enceinte, ou suceptible de l’être.

femme recevant un massage

Huile essentielle d’estragon

L’huile essentielle d’estragon est un excellent antipasmodique et anti-inflammatoire. Elle agit directement sur le système nerveux, en régulant les contractions de l’utérus, diminuant ainsi les crampes liées aux règles.

Tout d’abord, mélangez deux gouttes d’huile essentielle d’estragon à une cuillère à café d’huile végétale. Ensuite, appliquez simplement le mélange sur le bas-ventre, en effectuant un massage circulaire. Attention, l’huile essentielle d’estragon ne doit ni être utilisée durant les trois premiers mois de grossesse, ni par l’enfant âgé de moins de 3 ans ! 

Infusion à base d’alchémille 

L’alchémille est une plante qui dispose de propriétés astringentes et calmantes. Elle est particulièrement utile pour faire face au syndrome prémenstruel et régulariser les règles. 

Dans un litre d’eau chaude, faites infuser environ 40g de feuilles séchées d’alchémille pendant 10 minutes. Puis, buvez entre 1 et 3 tasses de tisane par jour, tout au long de la période menstruelle ! 

Sauge officinale

Il s’agit d’une plante, qui contient une quantité importante de phytoestrogènes. Des composés végétaux, aux propriétés anti-inflammatoires et antispasmodiques

En cas de douleurs de règles, faites infuser une cuillère à café de feuilles de sauge, dans une tasse d’eau bouillante. Et ce, pendant une dizaine de minutes ! Puis, consommez jusqu’à 3 tasses de tisane dans la journée, pendant toute la durée des règles. 

sauge officinale

Huile essentielle de cyprès 

L’huile essentielle de cyprès a une forte action décongestionnante, au niveau veineux et lymphatique. Pour couronner le tout, elle constitue un puissant antispasmodique

Prenez 2 à 3 gouttes d’huile essentielle de cyprès, diluées dans du miel, à raison de trois fois par jour ! Débutez la cure, de préférence, quelques jours avant le début des règles, et prolongez jusqu’à la fin de la période menstruelle. Attention, l’huile essentielle de cyprès est contre-indiquée chez la femme enceinte et allailante, ainsi que chez l’enfant agé de moins de 6 ans ! Elle est également interdite, en cas d’hyperoestrogénie ou de cancer hormonodépendant. 

Infusion à base d’achillée mille-feuille 

L’achillée mille-feuille exerce une action sédative sur l’utérus et les ovaires. Il s’agit donc d’une plante idéale pour calmer les spasmes, et par la même occasion, les douleurs de règles.  

Dans un litre d’eau chaude, infusez à peu près 30 g d’achillée mille-feuille, pendant 10 minutes. Puis, buvez jusqu’à 3 tasses d’infusion par jour, durant toute la durée de la période menstruelle. 

Faire le plein en zinc et en cuivre 

Le zinc et le cuivre sont des oligo-éléments qui participent à réguler les sécrétions hormonales. Ils se trouvent, principalement, dans les pharmacies et parapharmacies. Ils se présentent, généralement, en flacons, en ampoules, ou bien alors, en granules. 

Avant tout, veillez à respecter la posologie indiquée par le laboratoire, sur l’emballage. Gardez les granules ou le liquide, environ une minute sous la langue, le matin à jeun. Une cure de zinc et de cuivre doit s’étendre sur plusieurs mois, pour être suffisamment efficiente. Attention, les personnes allergiques au cuivre ne doivent, en aucun cas, réaliser une telle cure !  

Prenez soin de vous et de votre santé,

Vous aimerez peut-être aussi

Laissez un commentaire

cinq × 1 =