Accueil Formations et métiers Quelle formation suivre pour travailler en crèche en France ?

Quelle formation suivre pour travailler en crèche en France ?

par Corentin

Lorsqu’on aime se retrouver avec des enfants et qu’on souhaite en plus leur apprendre mille et une choses, un emploi dans une crèche certifiée semble intéressant. Toutefois, on le sait, les métiers qui touchent à la petite enfance sont particulièrement surveillés pour les raisons qu’on connaît. Personne ne souhaitant confier son enfant à quelqu’un d’inexpérimenté ! Dans cet article, on fait le tour sur les formations qui pourront vous permettre de travailler dans une crèche en France.

Le CAP AEPE : la voie royale pour être titularisé dans une crèche

Si vous souhaitez travailler en crèche à plein temps et avoir ainsi un vrai poste de titulaire, la meilleure option est certainement de passer le CAP AEPE (Accompagnement Éducatif Petite Enfance). Il s’agit du diplôme de base pour exercer des métiers comme agent de crèche ou encore assistante maternelle agréée. Il se prépare normalement en deux ans et vous apprend à prendre soin des enfants de 0 à 6 ans, c’est-à-dire à les éveiller et à les accompagner dans leur développement.

Ce qui est intéressant avec ce CAP, c’est que vous pouvez le passer en candidat libre ou suivre une formation à distance en plus du présentiel. Le mieux selon nous reste toutefois de le passer en alternance puisqu’il est important que vous soyez rapidement habitué à être en contact avec les enfants dans une crèche. Car oui, cela reste différent de la parentalité : on ne s’occupe pas des enfants des autres de la même façon !

Le DEAP : le plus rapide pour devenir auxiliaire de puériculture

Si vous avez déjà un CAP AEPE en poche, sachez que l’obtention de ce DEAP (Diplôme d’État d’Auxiliaire de Puériculture) vous serez facilitée. En effet, vous êtes automatiquement exempté de l’épreuve écrite, ce qui n’est pas rien ! D’autre part, ce diplôme d’état est de niveau V, c’est pourquoi on peut dire qu’il s’agit de l’étape supérieure. D’une durée de 1 an, il vous permettra d’approfondir les connaissances que vous avez déjà acquises avec un accent sur la sécurité et le bien-être.

Dans tous les cas, c’est ce diplôme qu’on conseille de passer afin de devenir auxiliaire de puériculture (d’où son nom équivoque). Vous serez par conséquent autorisé à prodiguer des soins sur les nouveau-nés par exemple puisqu’il s’agit d’une profession de santé. Si ce domaine ne vous intéresse pas, il existe aussi la solution de passer le DEEJE (Diplôme d’État d’Éducateur de Jeunes Enfants) pour devenir éducateur/trice de jeunes enfants. On sort un peu du cadre de la crèche cela dit !

Vous aimerez peut-être aussi

Laissez un commentaire

deux × un =

@2023 - Ma maison ma santé : Santé, maison, écologie et environnement