Accueil Santé 5 remèdes naturels pour en finir avec le mal des transports

5 remèdes naturels pour en finir avec le mal des transports

par Manaia

Nausées, sueurs froides, vertiges, maux de tête… Le mal des transports fait vivre un véritable enfer aux personnes qui en souffrent. Alors, que faire pour mieux appréhender un voyage, qu’il soit terrestre, aérien, ou bien maritime ? Zoom sur les remèdes naturels pour en finir avec le mal des transports naturellement, et ainsi voyager en toute sérénité. 

Comment en finir avec le mal des transports naturellement ? 

Gingembre 

Les bienfaits du gingembre sont nombreux, cela va sans dire. Remède anti-nauséeux par excellence, le gingembre est indiqué en cas de digestion difficile, d’excès de cholestérol et de triglycéride, d’insuffisance biliaire et de nausées et de vomissements. S’il est utilisé contre le mal des transports, il peut alors être consommé frais, en infusion, en gélules, ou encore, en huile essentielle. 

En huile essentielle, le gingembre agit comme un tonique digestif. Il permet ainsi de soulager efficacement les nausées. Par ailleurs, l’huile essentielle de gingembre est un formidable anti-inflammatoire, actif contre les douleurs articulaires et musculaires. 

Prenez du gingembre frais, en infusion ou en gélules, au moins une heure avant le départ, puis toutes les trois heures si le trajet est long. Concernant l’huile essentielle de gingembre, elle doit être utilisée avec précaution. En usage interne, elle n’est, en effet, pas adaptée aux enfants âgés de moins de 7 ans et aux femmes enceintes durant les trois premiers mois de grossesse. Pour ce qui est de la posologie, il est recommandé de prendre une goutte d’huile essentielle de gingembre associée à une cuillère de miel, et ce, une à deux fois par jour pendant le voyage. Autrement, il est possible de l’appliquer pure ou diluée dans une huile végétale sur le cou, plus précisément, au niveau de la carotide. 

racine de gingembre frais sur fond rose

Huile essentielle de menthe poivrée

L’huile essentielle de menthe poivrée est, elle aussi, un tonique digestif. Elle stimule le foie et constitue une arme redoutable pour soulager naturellement des maux de ventre. En outre, elle décongestionne efficacement les voies respiratoires, en cas de rhume ou de sinusite. Mais ce n’est pas tout ! L’huile essentielle de menthe poivrée est un puissant anti-inflammatoire, au même titre que l’huile essentielle de gingembre. 

Déposez une goutte de menthe poivrée sur la langue, ou alors, appliquez une goutte pure sur le cou, le long des tendons, dès que des vertiges ou des nausées se font ressentir lors du voyage. Attention, toutefois, l’huile de menthe poivrée est contre-indiquée chez les enfants âgés de moins de 7 ans ainsi que chez les femmes enceintes ou allaitantes. 

L’homéopathie pour en finir avec le mal des transports

Cocculus indicus 9 CH est le remède homéopathique par excellence pour lutter contre la mal des transports. Il est ainsi indiqué en cas de mal des transports en voiture, en train, en avion, ou encore, en bateau avec nausées et/ou vertiges.

Laissez fondre sous la langue 5 granules homéopathiques de Cocculus indicus 9 CH, avant le voyage. Ensuite, reprenez 5 granules supplémentaires en cas d’apparition de symptômes au cours du trajet. Renouvelez plusieurs fois la prise, si nécessaire. Bon à savoir : l’utilisation de Cocculus indicus 9 CH n’est soumise à aucune contre-indication. 

Huile essentielle de basilic doux

Grand remède des troubles intestinaux, l’huile essentielle de basilic doux agit comme un tonique hépatique. Il possède, non seulement, des propriétés digestives et antispasmodiques, mais également, des propriétés anti-inflammatoires. En bref, l’huile essentielle de basilic doux est un traitement naturel redoutablement efficace contre le mal des transports. 

Appliquez une goutte de basilic doux sur le plexus solaire et les poignets, à raison de 3 fois par jour. Autrement, déposez une goutte sur la langue ou le palais. Attention, cependant, l’huile essentielle de basilic doux est contre-indiquée chez la femme enceinte et allaitante. Par voie interne, elle est proscrite chez l’enfant âgée de moins de 7 ans. 

huile essentielle pour en finir avec le mal des transports

Citron 

Le citron constitue un allié de taille pour mieux digérer naturellement. Grâce à son acidité, le citron calme les nausées, en stimulant les enzymes du foie et du pancréas. En cas de mal des transports, il peut être consommé en quartier, en jus, ou bien alors, en huile essentielle. L’huile essentielle de citron dispose de vertus digestives et carminatives (qui évacuent les gaz), très intéressantes, pour lutter contre les nausées lors d’un trajet en voiture, en bus, ou encore, en bateau. 

Sucez un quartier de citron ou buvez un jus de citron avant le départ. Sinon, déposez une goutte d’huile essentielle de citron sur un comprimé neutre ou sur un sucre, avant et pendant le voyage. Attention, néanmoins, l’huile essentielle de citron est contre-indiquée pendant la grossesse, l’allaitement et chez l’enfant âgé moins de 7 ans. Elle est également déconseillée en cas de prise d’anticoagulants. 

Par ailleurs, l’huile essentielle de citron ne doit sous aucun prétexte être appliquée pure sur la peau. À noter qu’il faut éviter l’exposition au soleil après application, l’huile essentielle de citron étant une huile photosensibilisante. 

Prenez soin de vous et de votre santé; 

Vous aimerez peut-être aussi

Laissez un commentaire