Accueil Parentalité Diversification menée par l’enfant (DME) : qu’est-ce que c’est ?

Diversification menée par l’enfant (DME) : qu’est-ce que c’est ?

par Manaia

La diversification alimentaire menée par l’enfant (DME), ou aussi appelée, l’alimentation autonome, est une approche qui accompagne le développement moteur de bébé. Elle consiste à laisser l’enfant, âgé entre 6 et 8 mois, s’alimenter seul, avec ses propres mains, et s’essayer à différentes textures et saveurs. Autrement dit, finie la petite cuillère enfournée en fond de palais, place à la découverte des aliments par l’enfant ! 

Diversification menée par l’enfant (DME) : qu’est-ce que c’est ?

Le principe est simple : faire découvrir à l’enfant, une manière de s’alimenter saine, amusante, et qui plus est, sans danger. L’idée est, ainsi, d’introduire une alimentation de qualité, solide, plus précocement qu’à l’accoutumée, en complément du lait. L’enfant sera, alors, amené à saisir, lui-même, des morceaux d’aliments, et à les déguster, à son rythme… 

Attention, toutefois, l’alimentation automne s’adresse, uniquement, aux bébés âgés de 6 mois, ou plus ! En effet, elle doit intervenir, seulement, lorsque l’enfant commence à se tenir assis, calé dans une chaise haute ou évolutive. D’ailleurs, avant de se lancer, il est impératif de consulter une pédiatre !

bébé qui suit la diversification menée par l'enfant

Diversification alimentaire menée par l’enfant (DME) : les règles à respecter !

Un certain nombre de critères doivent être réunis, avant de débuter la diversification menée par l’enfant : 

  • Bébé doit avoir, au moins, 6 mois. S’il est prématuré, l’âge corrigé devra alors être pris en compte;
  • L’enfant doit pouvoir se tenir assis, droit et sans aide, pendant plusieurs minutes. Il sait contrôler sa tête et est capable de faire le signe «non», avec cette dernière. En outre, il doit, également, pouvoir maîtriser la coordination main-bouche et de mordiller des jouets;
  • Le pédiatre doit absolument donner le feu vert à la mise en pratique de la DME, en fonction des acquisitions posturales du nourrisson. 

Attention, toutefois, la DME ne convient pas à tous les enfants ! En effet, elle est déconseillée, en cas, notamment, de malformation de la bouche, retard de développement musculaire ou problème de coordination.

Qu’en est-il des risques de fausse route ? 

Avant tout, l’enfant ne doit, en aucun cas, rester seul lors d’un repas. Qu’il morde dans un morceau de pastèque mûr, ou bien, de chou-fleur, cela doit se faire devant les yeux du parent. En principe, l’enfant âgé, de moins d’un an, possède un fort réflexe nauséeux (haut-le-cœur), qui se situe dans la partie antérieure de la bouche. Il évite, entre autres, à l’enfant de faire une fausse route. De ce fait, il permet, ainsi, à bébé de régurgiter, rapidement, les morceaux trop gros !  Peu à peu, à force d’entraînement, le réflexe nauséeux recule vers l’arrière de la langue, ce qui permet à l’enfant de manger et d’avaler…

Diversification menée par l’enfant (DME) : quels aliments proposer à bébé ?

Les premiers aliments à proposer à l’enfant sont des aliments riches en fer, tels que :

  • Viandes, volailles et abats, comme du foie, par exemple;
  • Poissons et fruits de mer, tels que des palourdes ou des moules;
  • Tofu, légumineuses, noix et graines; 
  • Germes de blé et céréales enrichies pour bébe. 

À contrario, quels aliments éviter ?

Une fois que l’enfant mangera des aliments riches en fer, deux fois par jour, d’autres aliments pourront alors être intégrés à son alimentation. Néanmoins, certains aliments ne sont pas appropriés, et sont donc à éviter :

Les aliments à risque d’étouffement  

  • Petits aliments, comme les petits pois, par exemple;
  • Aliments ronds, tels que les raisins et les saucisses; 
  • Aliments pâteux, qui ont tendance à coller au palais, comme la laitue, l’épinard cru, la mie de pain, ou les fruits séchées, par exemple;
  • Aliments trop durs, tels que la carotte crue, les noix entières, ou encore, le brocoli cru. 

Les aliments à risque d’empoisonnement alimentaire 

  • Viandes, poissons, volailles et fruits de mer crus; 
  • Oeufs crus, ou alors, partiellement cuits;
  • Lait et fromage, non pasteurisé; 
  • Miel. 

Les aliments à faible valeur nutritive 

  • Aliments contenant du sel et du sucre ajouté, commes la friture et la malbouffe, de manière générale;
  • Aliments allégés, par exemple, sans gras, ou encore, avec édulcorants, tels que le sucralose et l’aspartame. 

Quels formats d’aliments privilégier ?

Les formats d’aliments qui se prêtent, particulièrement, à la diversification alimentaire par l’enfant, sont les suivants :

  • En lanière, en boulette, en bâtonnet, en demi-lune, ou bien, en purée;
  • L’aliment doit, légèrement, dépasser le poing fermé de bébé. Il doit mesurer, environ, la longueur d’un petit doigt. 
  • Côté texture, l’aliment doit pouvoir s’écraser entre les doigts de l’enfant. 

Des aliments râpés ou en cubes pourront, seulement, être intégrés vers les 9 mois de bébé ! 

enfant qui mange du melon

Diversification alimentaire menée par l’enfant (DME) : quels avantages ?

La diversification alimentaire menée par l’enfant présente de nombreux avantages ! Elle permet, notamment, à bébé de découvrir les goûts et les saveurs, séparément, contrairement aux petits pots. L’enfant apprend, ainsi, à mastiquer plus tôt et développe mieux son palais, en largeur comme en profondeur. En prime, la diversification alimentaire menée par l’enfant offre, non seulement, un meilleur apprentissage du langage. Mais également, une respiration nasale, plus optimale !

Tout savoir sur la Diversification Menée par l’Enfant (DME)

Avez-vous déjà entendu parler de la DME ? Cette méthode de diversification alimentaire peu courante, peut être très intéressant à essayer. Si vous avez un enfant de bientôt 6 mois, et que vous souhaitez lui présenter de l’alimentation solide et la découverte des aliments, cette approche est fortement susceptible de vous plaire. 

Nous allons donc, à l’aide de cet article, vous présenter ce qu’est la DME, ainsi que pourquoi l’introduire à votre enfant.

Définition de la DME

La DME (diversification menée par l’enfant) consiste à laisser découvrir la nourriture à l’enfant par lui-même. C’est une méthode d’introduction alimentaire très stimulante pour le tout petit. Au lieu de le nourrir à l’aide d’une cuillère, il suffit de laisser l’enfant découvrir les aliments par lui-même à l’aide de ses doigts, et le laisser manger seul. Cela permet de remplacer les purées et compotes par de véritables aliments crus et cuits, que votre enfant pourra découvrir, aussi bien à travers le goût que la texture.

Pourquoi introduire votre enfant à la DME ?

Cette méthode présente de nombreux avantages pour votre enfant :

  • Cela permet de développer sa motricité
  • Votre enfant apprendra également à manger à sa faim

Prenez soin de vous et de bébé,

Vous aimerez peut-être aussi

Laissez un commentaire

20 − onze =