Accueil Santé Comment détecter une grossesse nerveuse ?

Comment détecter une grossesse nerveuse ?

par Manaia

Absence de règles, nausées, seins douloureux… Il arrive que certaines femmes présentent tous les symptômes de la grossesse, malgré un test de grossesse négatif. Ce phénomène porte le nom de «grossesse nerveuse». Il s’agit d’un trouble psychologique qui se caractérise par une certitude de la femme d’être enceinte, alors que ce n’est pas le cas. Qu’est-ce qu’une grossesse nerveuse ? Comment la détecter rapidement ? Réponse dans cet article. 

Définition : qu’est-ce qu’une grossesse nerveuse ?

La grossesse nerveuse, également connue sous le nom de pseudocyesis ou de «grossesse fantôme», est un trouble psychologique qui survient chez certaines femmes. Le phénomène concerne principalement les jeunes femmes et les femmes plus âgées, qui ont peur, ou au contraire, envie de tomber enceinte. 

Une femme qui souffre d’une grossesse nerveuse est persuadée d’être enceinte, alors que ce n’est pas le cas : il s’agit en réalité d’une «grossesse imaginaire», par conséquent, sans embryon. Bien qu’aucune fécondation n’ait eu lieu, elle présente tout de même les symptômes laissant penser à une grossesse. 

test de grossesse négatif dû à une grossesse fantôme

Les symptômes d’une grossesse nerveuse

Contrairement au déni de grosse, où la femme n’est pas consciente de son état, et ce, parfois jusqu’à terme, une femme qui vit une grossesse nerveuse est convaincue d’être enceinte, et ce, même si on lui donne la preuve du contraire: Elle développe alors de nombreux symptômes associées, en temps normal, à la grossesse : 

  • Absence de règles; 
  • Fatigue intense;
  • Augmentation, ou au contraire, perte d’appétit; 
  • Jambes lourdes et gonflées;
  • Hausse des niveaux d’hormones;
  • Maux de ventre
  • Prise de poids, en particulier, au niveau du ventre;
  • Seins douleurs : il arrive parfois qu’ils libèrent du colostrum. 

Malgré tous les symptômes qui laissent supposer que la femme attend bel et bien un enfant, le test de grossesse, lui, reste négatif. Mais alors, comment expliquer que de tels symptômes se manifestent ? 

Le cycle menstruel est régulé par des hormones qui, en principe, sont produites sous l’influence de l’hypothalamus. Pour information, l’hypothalamus est une glande qui régit l’ovulation. En cas de stress important, les hormones indispensables au bon déroulement du cycle ne sont plus sécrétées, entraînant ainsi une perturbation voire une absence de règles. Mais ce n’est pas tout : de tels dérèglement hormonaux peuvent aussi être à l’origine de nausées et de maux de ventre, soit les principaux symptômes de la grossesse. 

Bon à savoir : dans certains cas extremes, il arrive que la femme soit sujette à des complications de grossesse, comme la pré-éclampsie. Il est même possible qu’elle ressente des contractions et un début de travail.

Les causes d’une grossesse nerveuse

Dans la plupart des cas, la cause de la grossesse nerveuse est psychosomatique. La femme désire tellement avoir un enfant que son cerveau opère des changements dans son corps. À l’inverse, il peut s’agir d’une femme qui a une peur excessive de tomber enceinte.

Un épisode traumatique, comme une fausse couche, une grosse extra-utérine, ou encore, une interruption volontaire de grossesse (IVG), peut parfois être à l’origine d’une grossesse nerveuse. 

À noter que certains troubles physiques ou psychologiques peuvent favoriser l’apparition des symptômes de grossesse. En cas de dépression sévère ou de tumeur ovarienne, le taux d’hormones de la femme peut, en effet, être bouleversé, entrainant ainsi une pertubation voire un arrêt du cycle menstruel. 

Comment détecter une grossesse nerveuse ?

Diagnostiquer une grossesse nerveuse est simple et rapide. Et pour cause, il suffit de faire un test de grossesse. Si la grossesse est bien nerveuse, le test sera négatif : tout simplement ! 

Toutefois, il arrive parfois que le test soit positif, alors qu’il n’y a pourtant pas d’embryon dans l’utérus. La forte influence de l’esprit sur les hormones hypothalamiques peut, en effet, fausser les résultats. En cas de doute, il est donc préférable de prendre rendez-vous chez un gynécologue pour faire une échographie, qui confirmera ou infirmera la grossesse nerveuse.

femme qui est parvenue à détecter une grossesse nerveuse

La prise en charge d’une grossesse nerveuse

La grossesse nerveuse est un trouble psychique. Il n’existe donc pas de traitement spécifique pour la soigner. 

En tant que trouble psychique, la grossesse nerveuse demande le soutien de professionnels. Le fait d’être aidé et accompagné peut, en effet, permettre à la femme d’extérioriser ses émotions, son ressenti et de prendre conscience de son corps. Un suivi psychologique peut d’ailleurs être utile pour mettre le doigt sur la cause de la grossesse nerveuse. 

Il est ainsi recommandé de faire appel à des professionnels multidisciplinaires, tels que des psychiatres, des médecins et des gynécologues, pour mieux comprendre le trouble et son origine. 

Prenez soin de vous et de votre santé;

Vous aimerez peut-être aussi

Laissez un commentaire