Accueil Parentalité TICs chez l’enfant : comment s’en débarrasser ? (6 conseils)

TICs chez l’enfant : comment s’en débarrasser ? (6 conseils)

par Manaia

Il n’est pas rare que les enfants développent des Troubles Involontaires Convulsifs (TICs). En effet, 3 à 15% des enfants seraient touchés par des TICs, c’est-à-dire, des mouvements convulsifs et soudains. Généralement, ils surviennent entre l’âge de 4 à 8 ans. Clignements de paupière incontrôlés, ou bien encore, haussements de sourcils involontaires, les TICs se manifestent de différentes façons. Heureusement, la plupart des TICs disparaissent avec l’âge. Toutefois, il arrive que certains d’entre eux persistent, voire même, reflètent un problème plus grave, tels que le syndrome de Gilles de la Tourette. Dans cet article, nous vous délivrerons quelques astuces pour se débarrasser des TICs chez l’enfant. En revanche, il est bon de souligner, avant de commencer, que nous nous concentrerons ici uniquement sur les TICs bénins.

Se débarrasser des TICs chez l’enfant : 6 conseils !

Ne pas trop s’alarmer 

En premier lieu, il est important de ne pas trop dramatiser. Face à un enfant qui a des TICs, mieux vaut agir en douceur, de sorte à l’aider à s’en débarrasser. Toutefois, il ne faut en aucun cas faire semblant de ne rien voir. En effet, il est nécessaire de faire prendre conscience à l’enfant de ses TICs, sans pour autant se montrer trop brusque ou trop alarmiste. Il ne faut donc pas hésiter à lui faire remarquer et en parler avec lui, sans émettre de jugements. À noter que les TICs sont un langage du corps, plus précisément, un mode d’expression auquel il faut répondre. C’est pourquoi, ils ne doivent pas être ignorés. 

Les TICs sont involontaires de la part de l’enfant. Par conséquent, il est inutile de dire à l’enfant : «Arrête !», lorsque les TICs se manifestent chez lui. Il ne faut ainsi pas user de Violence Éducative Ordinaire (VEO). En réalité, le parent ne peut qu’aider l’enfant à les contrôler. En effet, la démarche doit avant tout venir de l’enfant ! Pour l’épauler, il peut être utile de chercher à mettre le doigt sur l’origine des TICs, par exemple. Il ne faut également pas hésiter à échanger avec lui sur le sujet. Par ailleurs, il est bon de souligner qu’un enfant avec des TICs peut être sujet à des moqueries, en particulier, à l’école. C’est pourquoi, il est recommandé de prendre rendez-vous avec la maîtresse de l’enfant, de sorte à pouvoir lui exposer la situation. 

Restreindre les sources de stress 

Des perturbations passagère, comme l’arrivée d’un bébé, le passage à la maternelle, le décès d’un proche, ou bien encore, un déménagement, peuvent être à l’origine des TICs chez l’enfant. Autrement dit, ils résultent d’un stress, plus ou moins important ! 

Pour se débarrasser des TICs chez l’enfant, il est important de restreindre les sources de stress, autant que possible. Toujours dans la même lignée, il est préférable de limiter les stimulants et excitants, tels que les jeux vidéo, les écrans, ou bien encore, les aliments trop sucrés. L’alimentation peut d’ailleurs avoir un rôle à jouer dans l’apparition des TICs. En effet, une carence en magnésium peut parfois être l’une des causes de la survenue des TICs. Il est donc préconisé de privilégier des aliments, comme les légumes verts, les céréales complètes ou le chocolat noir. Pour évacuer le stress et la tension, mieux vaut encourager l’enfant à faire une activité créative, comme le dessin, le chant, la danse, ou alors, une activité physique

papa qui aide son fils à se débarrasser des TICs chez l'enfant

La phytothérapie pour se débarrasser des TICs chez l’enfant 

Les plantes s’avèrent utiles pour se débarrasser des TICs chez l’enfant. C’est le cas notamment de l’aubépine. Et pour cause, les fleurs d’aubépine ont des propriétés anti-stress et anti-anxiété, sans compter leur action tranquillisante ! D’autres plantes, comme la ballote, la griffonia, le passiflore, ou encore, la valériane, se montrent efficaces pour faire disparaître les TICs.

Miser sur l’activité physique 

Le sport est un outil à ne pas négliger pour se débarrasser des TICs chez l’enfant. Alors que les TICs constituent une mise en tension, les activités physiques quant à elles favorisent la détente. Il faut ainsi inciter l’enfant à bouger, à faire du vélo, de la marche à pied, de la danse, de la natation…etc. Si l’enfant se montre réticent, il ne faut pas hésiter à participer, pour l’encourager. 

Recourir à des méthodes de relaxation

Les activités relaxantes, comme les activités physiques, constituent une aide importante pour supprimer les TICs chez l’enfant. Des pratiques, telles que le yoga, la méditation, la sophrologie, ou encore, l’hypnose ont d’ailleurs fait leur preuve sur les enfants atteints de TICs. 

mère et fille qui font du yoga

L’homéopathie pour se débarrasser des TICs chez l’enfant 

L’homéopathie peut faire des miracles sur les TICs chez l’enfant. Entre autres, le traitement homéopathique Gelsemium est le remède du trac et de l’anxiété par excellence. Le médicament homéopathique Ignatia Amara est également préconisé en cas de stress et anxiété. Il convient d’ailleurs très bien aux enfants émotifs et hypersensibles. 

Prenez soin de vous et de votre famille;

Vous aimerez peut-être aussi

Laissez un commentaire

deux × quatre =