Accueil Parentalité Comment apaiser les poussées dentaires ? (8 remèdes naturels)

Comment apaiser les poussées dentaires ? (8 remèdes naturels)

par Manaia

Qu’il s’agisse des premières dents de bébé, ou bien alors, des dents de sagesse à l’âge adulte, les poussés dentaires peuvent être à l’origine de bien des désagréments passagers. Salivation excessive, irritabilité, gencives gonflées… il ne s’agit là que d’un bref aperçu des symptômes associés aux poussées dentaires. Comment gérer les poussées dentaires ? Plus important encore, comment soulager les douleurs ? Dans cet article, vous découvrirez justement quelques remèdes naturels pour apaiser les poussées dentaires. 

Apaiser les poussées dentaires : 8 remèdes naturels ! 

Bicarbonate de soude 

Présent dans de nombreux remèdes de grand-mère, le bicarbonate de soude apaise la douleur et accélère la guérison. Un bain de bouche à base de bicarbonate peut ainsi se révéler très utile pour faire face à une poussée dentaire, en particulier, chez l’enfant et l’adulte. 

Réalisez un bain de bouche au bicarbonate de soude. Gardez-le en bouche au moins une minute, avant de cracher. Renouvelez le traitement plusieurs fois par jour (5 fois maximum), jusqu’à amélioration. Attention, il s’agit d’un remède naturel contre-indiqué chez l’enfant âgé de moins de 6 ans. 

bicarbonate de soude dans une cuillère en bois

Huile essentielle de clou de girofle

L’huile essentielle de clou de girofle est une arme redoutable pour soulager les désagréments provoqués par les poussées dentaires. Et pour cause, elle a un pouvoir anesthésique local et antibactérien

Chez l’enfant à partir de 5 mois, diluez une goutte de clou de girofle dans l’huile végétale de votre choix (environ 10 ml).  L’huile d’olive peut très bien faire l’affaire ! Appliquez une goutte du mélange sur la gencive douloureuse, en massant légèrement. Renouvelez l’opération 3 fois par jour, pas plus de 3 jours.  

Chez l’adulte, déposez une goutte de clou de girofle et une goutte de l’huile végétale de votre choix sur un coton. Mettez le coton sur la zone douloureuse, puis laissez agir une dizaine de minutes. Effectuez le traitement 3 fois par jour, si nécessaire, pendant 2 jours maximum.

L’homéopathie pour apaiser les poussées dentaires

L’homéopathie permet de soulager les coliques de bébé, mais pas que ! Elle permet également de lutter contre les poussées dentaires, en toute efficacité. En homéopathie, Chamomilla vulgaris 15 CH, Belladonna 9CH et Arnica montana 9CH sont indiqués en cas de poussée dentaire. 

Chamomilla vulgaris calme la douleur et le caractère grognon de l’enfant qui souffre. Pour ce qui est de Belladona, il s’utilise en cas d’inflammation bien rouge de la gencive, accompagnée de douleur et de fièvre. Quant à Arnica, cet anti-inflammatoire naturel soulage efficacement les désagréments liés au traumatisme engendré par une dent qui perce la gencive. 

Chez l’enfant, diluez 10 granules homéopathiques dans de l’eau, puis versez dans un biberon. Mélangez vigoureusement pour dissoudre les granules. Faites ensuite boire à bébé tout au long de la journée par petites gorgées. Veillez à bien conserver le biberon au frais entre chaque prise. 

Chez l’adulte, glissez sous la langue, 3 granules de Chamomilla vulgaris, 3 granules de Belladona et 3 granules d’Arnica, toutes les heures. À espacer, selon amélioration des symptômes- 

Poche de froid

Le froid, aussi surprenant que cela puisse paraître, est très utile pour apaiser les poussées dentaires. Et pour cause, le froid agit sur la zone douloureuse, tel un anesthésique, un décongestionnant et un anti-inflammatoire !

Posez une poche de froid sur la joue. Si vous n’avez pas de poche de froid, pas d’inquiétude ! Des glaçons mis dans un sac congélation recouvert d’un tissu peuvent très bien faire l’affaire. Laissez la poche de froid agir une dizaine de minutes, avant de retirer. Renouvelez l’opération 2 fois par jour

Huile essentielle de lavande officinale 

Tout comme le clou de girofle, la lavande officinale se montre efficace pour apaiser les poussées dentaires. Les propriétés antalgiques, antiseptiques, anti-inflammatoires et cicatrisantes de l’huile essentielle de lavande officinale sont, en effet, utiles contre les poussées dentaires. 

À partir de l’âge de 3 mois, réalisez un massage sur la joue gonflée et rouge avec de l’huile essentielle de lavande. Pour ce faire, ajoutez tout simplement une goutte de lavande officinale dans une noisette de gel d’arnica. Effectuez le massage 3 fois par jour, pas plus de 3 jours.

huile essentielle de lavande pour apaiser les poussées dentaires

Macérat de bourgeons de cassis et de figuier 

Le macérat glycériné de bourgeons cassis a un pouvoir anti-inflammatoire. Le macérat glycériné de bourgeons figuier, quant à lui, a une action calmante et apaisante.   

De 3 mois à 3 ans, ajoutez une goutte de macérat de bourgeons de cassis et de figuier dans un biberon, ou bien alors, dans de l’eau. Renouvelez le traitement 1 à 3 fois par jour. De 3 à 8 ans, passez désormais à une dose journalière de 3 à 8 gouttes. À partir de 8 ans, prenez jusqu’à 5 gouttes de macérat, à raison de 3 fois par jour

Le bâton de guimauve pour apaiser les poussées dentaires 

Le bâton de guimauve est un allié de taille pour soulager les désagréments causés par les poussées dentaires. La raison ? Les mucilages de la racine de guimauve ont, non seulement, un effet apaisant, mais également, un pouvoir adoucissant

Chez l’enfant âgé de 8 mois à 3 ans, placez un bout de bâton de guimauve dans une tétine à fruits, de sorte à éviter le risque d’étouffement par détachement de petits morceaux. Chez l’enfant âgé de plus de 3 ans et l’adulte, mettez le bâton de guimauve dans la bouche et mâchouillez-le. Attention, la racine guimauve est proscrite chez l’enfant âgé de moins de 8 mois.  

Hydrolat de camomille romaine 

La camomille romaine est une plante aux propriétés apaisantes, anti-inflammatoires et cicatrisantes. En hydrolat, elle peut être utilisée dès tout petit, à partir d’un mois de vie. 

Pulvérisez dans la bouche de l’hydrolat de camomille romaine, à raison de 3 à 4 fois par jour. Par ailleurs, n’hésitez pas à le placer au réfrigérateur au préalable. Bon à savoir : l’hydrolat de camomille romaine est contre-indiquée chez le nouveau-né âgé de moins de 1 mois. 

Prenez soin de vous et de votre famille;

Vous aimerez peut-être aussi

Laissez un commentaire

six + quatre =