Accueil MaisonÉnergies Poêle à gaz de ville : pourquoi l’adopter ?

Poêle à gaz de ville : pourquoi l’adopter ?

par Manaia

Le saviez-vous ? Le poêle à bois n’est pas l’unique option pour profiter d’une bonne flambée, en hiver. En effet, il existe le poêle à gaz de ville, qui s’impose comme une excellente alternative. Et pour cause, il constitue un bon système de chauffage principal, ou bien, de chauffage d’appoint ! Très performant et peu encombrant, il s’installe, facilement, dans la plupart des pièces du logement. Dans cet article, vous découvrirez, justement, tout ce qu’il faut savoir sur le poêle à gaz de ville ! 

Poêle à gaz de ville : comment ça marche ?

Le poêle à gaz de ville produit et émet de la chaleur, comme son nom l’indique, grâce à la combustion du gaz. D’ailleurs, un tel phénomène s’opère par le biais d’un brûleur ! Le poêle à gaz s’alimente soit par des bouteilles de gaz, qui doivent être remplacées régulièrement, lorsqu’elles sont vides. Autrement, il s’approvisionne directement par le gaz de ville !

Le poêle à gaz diffuse de la chaleur, à partir de l’endroit où il se situe dans le logement. La fumée issue de la combustion, quant à elle, est évacuée par un conduit d’évacuation donnant sur l’extérieur. Le poêle à gaz se distingue, clairement, de la chaudière à gaz, qui elle, chauffe un liquide caloporteur, faisant fonctionner l’ensemble des radiateurs installés dans la maison. 

poêle à gaz de ville de couleur noire

Poêle à gaz de ville : avantages et inconvénients  

Les avantages du poêle à gaz

Esthétique

Le poêle à gaz de ville a une dimension esthétique, non négligeable. En effet, il existe une large variété de modèles, tous différents les uns des autres. Il est donc facile de mettre la main sur un poêle à gaz, qui s’adapte plutôt bien à la décoration de son intérieur ! D’ailleurs, il est possible de simuler un vrai feu de bois, en plaçant dans le poêle gaz, des bûches en céramique. 

Pratique et facile à entretenir 

Contrairement aux chauffages à bois, le poêle à gaz ne requiert pas de stockage de combustibles. Du côté entretien, pas besoin de vider quelconque cendre, ou bien, de nettoyer un conduit de cheminée. Autrement dit, le poêle à gaz de ville est un mode de chauffage qui ne nécessite que très peu d’entretien

Montée en température rapide

Une fois le poêle en route, la température grimpe en un rien de temps, enveloppant de chaleur, ainsi, l’ensemble de la pièce. Il s’agit donc d’un équipement qui améliore, grandement, le confort thermique

Les inconvénients du poêle à gaz

Énergie polluante

Malheureusement, le gaz est une énergie fossile, donc épuisable et polluante. Elle ne compte donc pas parmi les énergies renouvelables, indispensables à la transition énergétique. 

Puissance insuffisante 

Un poêle à gaz de ville, seul, ne peut chauffer efficacement l’ensemble d’un habitat, lors de la saison froide. Il faut alors, soit le combiner à un autre mode de chauffe, soit en installer plusieurs ! 

Sécurité 

La sécurité n’est pas le point fort du poêle à gaz de ville. D’ailleurs, la pièce dans laquelle il est installé doit être, régulièrement, aérée, de manière à limiter les risques d’intoxication au monoxyde de carbone, en cas de combustion incomplète. Au passage, notez qu’il est impératif que le poêle à gaz dispose d’un système de sécurité, afin de réduire les risques d’explosion. 

Les différents types de poêle à gaz de ville

Il existe deux types de poêle à gaz de ville. D’une part, les modèles fixes, qui s’utilisent en tant que système de chauffage principal. D’autre part, les modèles mobiles, qui eux, servent de chauffage d’appoint ! Contrairement aux appareils fixes, les poêles à gaz mobiles ne disposent ni de conduits d’aération, ni de conduits d’évacuation. Il est donc crucial de bien aérer la pièce, dans laquelle un tel dispositif est utilisé ! 

Outre l’aspect «fixe et mobile», il existe trois grandes catégories de poêle à gaz de ville, à savoir : 

  • Poêle à gaz infrarouge, qui brûle le gaz à la surface d’une brique réfractaire, en céramique trouée. La chaleur est répartit homogènement dans l’ensemble de la pièce, sans pour autant assécher l’air ambiant; 
  • Modèle à infrableu, qui lui, possède un brûleur truffé de petits trous, par lesquels s’engouffre une flamme bleue. La chaleur se diffuse, de manière assez rapide, dans la pièce. Le poêle à gaz à infrableu est plus accessible, que le modèle à infrarouge, qui lui, est plus onéreux;
  • Poêle à gaz à catalyse, il ne génère, quant à lui, aucune flamme. Il s’agit, tout bonnement, d’un panneau en fibre céramique, qui diffuse la chaleur, par rayonnement. 
femme qui se réchauffe devant un poêle à gaz

Poêle à gaz de ville : installation, coût et entretien 

Mieux vaut faire appel à un professionnel pour installer un poêle à gaz de ville. Dans un premier temps, il s’assurera, notamment, de l’espace disponible, de la bonne ventilation de la pièce et la résistance à la chaleur du sol. Après quoi, il pourra procéder à l’installation du poêle à gaz, si bien-sûr, les conditions le permettent ! Une fois le poêle et le conduit d’installation installés et reliés, vient alors le moment d’effectuer le raccordement au gaz. Pour ce faire, il suffit de faire, simplement, appel à un fournisseur de gaz !

Concernant l’entretien, un poêle à gaz requiert un entretien annuel par un professionnel. En effet, il est important de réaliser un ramonage, une fois par an, s’il dispose d’un conduit d’évacuation. Au passage, mieux vaut prévoir un contrat d’entretien, au moment de l’installation. En outre, un poêle à gaz doit être nettoyé régulièrement pour garder une belle vue sur les flammes. Pour ce faire, il suffit, tout bonnement, de laver la vitre extérieure, à l’aide d’un chiffon sec. 

Enfin, du côté du prix, il faut compter, entre 500 et 3’500 €, rien que pour le poêle à gaz. Il faut prévoir, environ 600 € supplémentaires, pour le raccordement au gaz et l’installation du chauffage. Par ailleurs, investir dans un poêle à gaz est une bonne idée, en cas de travaux de rénovation énergétique, par exemple. Et pour cause, il s’installe aussi facilement et rapidement, qu’il se démonte ! 

Prenez soin de vous et de votre maison,

Vous aimerez peut-être aussi

Laissez un commentaire

6 + dix-huit =