Accueil MaisonÉnergies Habitat collectif : comment réduire les coûts énergétiques ?

Habitat collectif : comment réduire les coûts énergétiques ?

par Corentin

L’innovation dans le secteur du BTP exige que chaque bâtiment soit au top sur le plan énergétique. Oui, les maisons individuelles et les habitats collectifs sont tous concernés. C’est bien pensé, puisque cela permet de préserver l’environnement, tout en offrant aux gens un niveau de confort optimal. La réduction des factures d’énergie vient en complément. Ainsi, diminuer la consommation énergétique est une nécessité à laquelle chaque personne, vivant dans un habitat collectif, doit prêter une grande attention. Mais la question qui se répète souvent, c’est comment y parvenir ? Nous avons les réponses. 

Isolation thermique : la priorité absolue

Négligée, l’isolation thermique, fera augmenter vos factures de chauffage et de clim. Ce serait dommage, car elle pourrait réduire la consommation d’énergie de 60 %, même plus. Mais d’où viennent les déperditions de chaleur ? C’est souvent une énigme. 

Bonne nouvelle, l’ADEME a enfin dévoilé des chiffres fiables. Les entrées d’air parasites sont responsables de 20 à 25 % des déperditions de chaleur d’une maison. Idem pour les murs. Le toit est responsable de 20 à 30 %, contre 7 à 10 % pour le plancher. L’isolation peut être réalisée de l’intérieur (ITI), ou de l’extérieur (ITE). Cette dernière étant plus coûteuse, mais aussi reconnue comme la plus efficace. 

Monitorer les consommations énergétiques

Certaines actions que nous faisons involontairement ou de notre plein gré, sont peu éco-responsables. Suivre et analyser la consommation d’énergie peut aider à les identifier, c’est donc indispensable. Par exemple, tout cela est rendu possible avec Delta Conso, une solution de monitoring pour suivre vos consommations. 

Ce type d’outil arrive à collecter des données sur vos consommations en eau, électricité, gaz et autres sources d’énergie. Les résultats mettent ensuite en évidence les sources de gaspillage. Vous limiterez ainsi les consommations excessives.  

Investir dans des équipements performants

Faire quelques économies substantielles, cela vous dirait ? C’est simple, utilisez des appareils électroménagers et des systèmes de chauffage à haute performance énergétique. Pour l’électroménager, ce sont les équipements labellisés A+++ qu’il faudra privilégier. En ce qui concerne le système de chauffage, utilisez plutôt des chaudières à condensation. Les thermostats intelligents permettent aussi de mieux réguler la température, pour un objectif 0 gaspillage. 

Habitat collectif

Adopter des gestes éco-responsables

Les changements viennent parfois de bonnes habitudes quotidiennes, que chacun dans l’habitat collectif pourrait adopter. Baissez la température du chauffage à 1°C, par exemple. Cela permettra d’économiser à peu près 7 % sur votre facture. Éteignez aussi les lumières et la télé quand vous ne les utilisez pas. Lavez vos linges à température basse et faites-les sécher à l’air libre, plutôt que d’utiliser un autre appareil spécial pour cela. Ce sont de petits gestes répétés qui peuvent tout changer, à condition de les faire sans contrainte. Ne vous sentez pas obligé. 

Mobiliser les copropriétaires

Réduire les coûts énergétiques en habitat collectif exige une mobilisation collective. C’est là qu’intervient le Syndic de copropriété. Mais quel est vraiment son rôle ? Eh bien, son devoir est à priori de sensibiliser les copropriétaires sur les enjeux de la rénovation. Il lance, coordonne et mène à bien ces projets dans l’intérêt de tout le monde. Les copropriétaires pourront compter sur son aide pour avoir des subventions de l’Etat, telles que MaPrimeRénov’ ou les CEE (Certificats d’Économies d’Énergie). Il faut alors que ce soit quelqu’un de responsable, et très impliqué.

Les bonnes pratiques sont la clés

Réduire la consommation énergétique d’un habitat collectif est un projet bénéfique, auquel tous les habitants du bâtiment doivent contribuer. Si l’isolation thermique est la priorité absolue, certaines habitudes de consommation et gestes éco-responsables méritent aussi le détour.

Vous aimerez peut-être aussi

Laissez un commentaire

un × deux =

@2023 - Ma maison ma santé : Santé, maison, écologie et environnement