Accueil MaisonÉnergies Comment faire face à une panne de chauffage ?

Comment faire face à une panne de chauffage ?

par Manaia

Une panne de chauffage n’est en rien agréable, en particulier, lorsqu’elle survient en plein milieu de l’hiver. En effet, être privé de chaleur, tandis qu’à l’extérieur, les températures frôlent les -5°C, est une situation, dans laquelle peu de personnes aimeraient se retrouver ! Un tel problème peut concerner n’importe quel type de chauffage, à gaz ou électricité, collectif ou non. Dans cet article, nous vous délivrons, justement, quelques clés pour faire face, au mieux, à une panne de chauffage ! 

Panne de chauffage : les réflexes à adopter !

Réflexe nº1 : évaluer la gravité de la panne de chauffage

Avant tout, il est important d’évaluer la situation, en posant quelques questions simples, comme : 

  • «Est-ce que le problème concerne un seul radiateur, ou l’ensemble des radiateurs de la maison ?»;
  • «L’eau chaude est-elle indisponible ?», en cas de chaudière à gaz;
  • «Les appareils électriques fonctionnent-ils ?», en cas de chauffage électrique
  • «Le ou les radiateurs sont-ils froids, font-ils du bruit ?», «Une simple purge est-elle suffisante pour les relancer ?».

Après avoir évalué la situation, vous pourrez déterminer, si oui ou non, la panne nécessite une intervention ! Si tel est le cas, vous devrez alors contacter, au plus vite, un professionnel

Réflexe nº2 : contacter un professionnel 

Une fois la gravité de la panne de chauffage évaluée, il n’y a plus de temps à perdre. De préférence et dans la mesure du possible, contactez un prestataire, dont vous êtes accoutumé, pour gérer l’urgence. Sinon, recherchez un technicien proche de chez vous et disponible, sur l’annuaire, ou alors, sur un site prévu à cet effet, comme Depanneo. Pour éviter toute mauvaise surprise, pensez à demander un devis de dépannage sur-mesure. En principe, une estimation du prix de la réparation y figurera !  

Réflexe nº3 : isoler le logement et se réchauffer 

Si la panne de chauffage survient la nuit, le dimanche, ou que le froid est difficile à supporter, il est important de prendre des mesures. Et ce, avant même que le dépanneur se rende sur les lieux ! D’abord, il est primordial de fermer tous les volets et fenêtres, afin d’empêcher l’air extérieur de s’engouffrer dans la maison. Il est également capital de fermer les portes, menant aux pièces les plus froides du logement, comme la buanderie, ou encore, le garage.

Ensuite, si vous avez un chauffage d’appoint qui traîne quelque part chez vous, n’hésitez pas à l’utiliser. D’ailleurs, si la réparation prend un peu de temps, je vous conseille vivement de vous en procurer un, si ce n’est pas déjà le cas ! Enfin, pensez à bien vous emmitoufler, dans des vêtements chauds, comme si vous étiez à l’extérieur. Écharpe, gants et gros blousons ne seront pas de trop, pour affronter une panne de chauffage ! 

femme qui expérimente une panne de chauffage

Panne de chauffage : comment l’éviter ?

Entretenir le chauffage central

Le chauffage central, qu’il soit alimenté au fioul, au gaz, ou au bois, requiert un entretien annuel par un professionnel. D’ailleurs, il s’agit d’un entretien obligatoire, pour assurer la sécurité des occupants du logement, et pour vérifier l’état de fonctionnement de la chaudière. Au cours de l’entretien, le technicien sera amené à repérer les petits dysfonctionnements, et à vous proposer de remplacer les éventuelles pièces défaillantes. Sans intervention, des problèmes, en apparence, sans gravité peuvent finir par causer, de plus gros problèmes, comme une panne de chauffage ! 

Réagir en cas de dysfonctionnement 

Toutes les défaillances, aussi anodines soient elles, doivent être prises au sérieux : 

  • Fuite : un mauvais réglage de la pression, ou encore, une pièce défectueuse sont, parfois, responsables de fuites sur une chaudière. Il s’agit d’un problème, particulièrement, fréquent, qui nécessite l’intervention rapide d’un professionnel. Auquel cas, le système de chauffage s’en trouvera endommagé, et les factures s’alourdissent;
  • Problème de pression : il est primordial de vérifier, régulièrement, que le pression du système de chauffage se situe entre 1 et 1,5 bars. Si la pression est trop élevée ou trop basse, contactez alors un professionnel, au plus vite; 
  • Bruits inhabituels : ils peuvent, soit provenir d’un mauvais réglage, soit être à l’origine d’un dysfonctionnement du système de sécurité. Si tous les réglages semblent corrects et que les bruits persistent, faites alors appel à un technicien, pour procéder à une vérification de la chaudière;
  • Apparition de fumée noire :  un tel désagrément concerne, exclusivement, les chaudières au fioul. Si de la fumée noire se dégage de la chaudière, il faut alors agir, et ce, rapidement. Et pour cause, il s’agit de fumée toxique ! Faites intervenir un expert, pour remplacer la pièce, à l’origine de telles émanations de fumée, le plus vite que possible. 

Faire de la prévention 

Pour ne pas avoir à faire face à une panne de chauffage, mieux vaut miser sur la prévention. En effet, il existe bel et bien des gestes simples, à mettre en place pour préserver son système de chauffage, et ainsi, assurer sa longévité : 

  • Purger les radiateurs : lorsque le chauffage est éteint, l’air remplace l’eau et s’accumule peu à peu dans le circuit. Un tel phénomène peut altérer les performances de l’installation et causer des problèmes de chauffe. C’est pourquoi, il est recommandé de purger l’ensemble des radiateurs et de la chaudière, au moins une fois par an;
  • Désembouer le circuit de chauffage : la corrosion et les impuretés de l’eau qui circulent dans les canalisations s’accumulent, jusqu’à former une sorte de boue. Une telle boue peut entraîner une surconsommation énergétique, une baisse des performances, voire pire, une panne de chauffage. Le désembouant du circuit de chauffage doit s’effectuer, idéalement, au moins une fois par an, pour lutter contre l’usure prématurée;
  • Isoler les canalisations : le calorifugeage des canalisations a pour but de protéger du gel le système de chauffage. Il limite, ainsi, par la même occasion, les risques de panne de chauffage liés au gel et au dégel !
maison enveloppée dans une écharpe

Finalement, comment réagir face à une panne de chauffage ? 

Évaluer, alerter et se protéger, sont les maîtres-mots pour réagir face à une panne de chauffage. Toutefois, il est important de ne pas négliger l’aspect prévention, qui peut épargner bien des soucis ! 

Prenez soin de vous et de votre maison,

Vous aimerez peut-être aussi

Laissez un commentaire

5 + 10 =