Accueil Bien-être Quelle est l’influence de la pleine lune sur le sommeil ?

Quelle est l’influence de la pleine lune sur le sommeil ?

par Manaia

Beaucoup d’entre nous ont déjà sûrement vu leur sommeil perturbé lors de la pleine lune !  Mais est-ce une simple coïncidence, ou bien, la pleine lune exerce-t-elle une réelle influence sur notre sommeil ? C’est, justement, la question à laquelle nous tenterons de répondre à travers cet article !

Pleine lune et sommeil : que dit la science ? 

D’après les études menées sur le sujet, la biologie humaine et le cycle lunaire seraient, en effet, liées. Et ce, pour plusieurs raisons ! 

Endormissement 

Des chercheurs de l’université de Washington, aux États-Unis, ont mené une récente étude sur la pleine lune et le sommeil. Ils rapportent, entre autres, avoir observé une variation des cycles du sommeil, au cours d’un cycle lunaire de 29,5 jours ! Ils ont, en effet, constaté que les personnes s’endorment, environ 30 minutes plus tard, dans les trois jours à cinq jours précédant la pleine lune. Et donc, dorment moins longtemps, d’environ 46 à 58 minutes

Femme dont le sommeil est influencé par la pleine lune

Luminosité 

Des chercheurs ont établi un parallèle, entre l’influence de la lumière artificielle et de la lumière de la pleine lune sur l’horloge circadienne. Horacio de la Iglesia, chercheur en biologie, explique, notamment, que la lumière artificielle nous fait nous endormir plus tard. Et donc, par la même occasion, nous fait moins dormir ! Un tel phénomène est, justement, très similaire à ce qui peut être observé lors des phases lunaires. Autrement dit, la lumière de la pleine lune perturberait notre cycle du sommeil, tout comme, la lumière artificielle émise par nos écrans. 

Taux de mélatonine 

Une équipe du centre de chronobiologie de l’université de Bâle, en Suisse, a publié un article en 2013 : « Preuve que le cycle lunaire influence le sommeil humain ». Les chercheurs de l’équipe se sont, ainsi, aperçus que l’évaluation subjective des participants, âgés de 20 à 74 ans, indiquait une diminution de la qualité du sommeil les nuits de pleine lune.

Les mesures physiologiques associées à l’étude mettent, d’ailleurs, en évidence le lien entre le cycle lunaire et le sommeil ! Le taux de mélatonine des participants s’est vu, en effet,  décroître, durant la pleine lune. Mélatonine, qui au passage, est une hormone qui intervient, directement, dans le processus d’endormissement. Et permet, ainsi, de trouver le sommeil naturellement !

À cause d’une telle baisse de mélatonine, non seulement, la durée moyenne d’endormissement des participants s’est vue allongée de 5 minutes. Mais, à l’inverse, le temps de sommeil s’est vu réduire de 20 minutes, et la qualité du sommeil s’est vu, quant à elle, quelque peu altérée

Femme qui ne trouve pas le sommeil à cause de la pleine lune

Rythme circalunaire ?

Les résultats enregistrés obtenus suite à une étude menée sur 319 personnes, et le même nombre de nuits, ont été confrontés au calendrier lunaire. Et les 47 nuits enregistrées lors de la pleine lune semblent, en effet, bel et bien se démarquer des autres phases lunaires ! Les taux de sommeil sont de 6,1%, contre 10,9% durant les phases alternatives. De la même manière, le temps d’éveil s’élève à 28,7 % lors de la pleine lune, contre 20,2 % en temps normal.

Toutefois, il reste difficile d’interpréter de tels résultats, et ce, même pour les chercheurs à l’origine de l’étude. Différentes hypothèses sont, tout de même, évoquées, telles que les modifications du champ électromagnétique, ou encore,  l’attraction gravitationnelle les nuits de pleine lune. D’autres chercheurs penchent plutôt, vers la piste d’un rythme circalunaire ! Autrement dit, un rythme biologique qui s’inscrirait dans nos gènes, comme le rythme circadien. Au passage, rappelons que le rythme circadien régit les processus biologiques sur environ 24 h. Le rythme circalunaire interviendrait, quant à lui, seulement 29,5 jours ! Il est, d’ailleurs, déjà mis en évidence chez certaines espèces marines. Bien que la piste du rythme circalunaire soit particulièrement intéressante, elle reste pour l’instant trop incertaine et infondée. 

Pleine lune : perturbe-t-elle réellement notre sommeil ?

La pleine lune semble, en effet, bel et bien influencer notre sommeil ! Néanmoins, tous les scientifiques ne s’accordent pas sur le sujet. L’influence de la pleine lune sur le sommeil reste, en effet, encore un sujet de discorde dans la sphère scientifique ! 

Des outils peuvent vous aider à mieux appréhender la pleine lune, et surtout, à mieux dormir. C’est le cas, notamment, de la lithothérapie, mais aussi, de la méditation ! En outre, choisir un matelas adapté à vos besoins peut, aussi, s’avérer d’une aide précieuse lors des nuits de pleine lune. Grâce à de tels outils, les cycles lunaires vous donneront, bien moins, de fil à retordre ! 

Prenez soin de vous et de votre santé;

Vous aimerez peut-être aussi

Laissez un commentaire

15 − treize =