Accueil Santé Tout savoir sur le gratte-langue

Tout savoir sur le gratte-langue

par Manaia

Améliorer l’aspect de la langue, combattre la mauvaise haleine, prévenir l’apparition d’infections… Le gratte-langue est un outil formidable pour une bouche plus saine ! Pourtant, il est encore très méconnu en Occident. Pourquoi utiliser le gratte-langue ? Comment l’utiliser ? Tour d’horizon sur le gratte-langue, un allié de taille de l’hygiène buccale. 

Définition : qu’est-ce qu’un gratte-langue ?

Le gratte-langue, aussi appelé racle-langue, est un petit outil qui sert à éliminer de la surface de la langue tous les restes d’aliments et les bactéries, qui peuvent rester après le brossage des dents. 

Beaucoup de personnes l’ignorent, mais pourtant les bactéries responsables de l’halitose résident souvent sur la langue. Pour information, l’halitose, plus communément appelé «mauvaise haleine», désigne l’ensemble des odeurs désagréables qui se dégage de la bouche. 

Même s’il existe différents types de gratte-langue, le modèle le plus répandu reste celui en forme de U

Bon à savoir : il n’est pas rare d’observer un dépôt blanchâtre sur la langue, c’est ce que l’on appelle en médecine ayurvédique : «ama». L’ama est une accumulation de déchets non métabolisés, qui ne peuvent être utilisés par l’organisme. Autrement dit, ce sont des toxines

racle-langue entouré de brosses à dents

Quels sont les bienfaits du gratte-langue ? 

Améliorer l’aspect de la langue 

L’utilisation du gratte-langue a un impact non négligeable sur l’aspect de la langue. Grâce à cet outil, fini l’aspect blanchâtre et pâteux ! Pour une langue rose et saine, rien de tel que le racle-langue. 

Lutter contre la mauvaise haleine 

Les bactéries présentent sur la langue sont souvent responsables de la formation du dépôt blanchâtre, à l’origine de la mauvaise haleine. Le gratte-langue constitue ainsi un allié de taille pour combattre l’halitose ! 

À noter que la mauvaise haleine peut être liée à un problème gastrique, oesophagien ou dentaire. Elle n’est donc pas forcément causée par la présence de bactéries sur la langue. En cas d’halitose, il est recommandé de consulter un professionnel de santé pour en déterminer l’origine.

Prévenir les infections grâce au gratte-langue

Utiliser un racle-langue permet d’éliminer les bactéries présentes sur la langue, et ainsi d’éviter de les ingérer et de contracter les éventuelles infections qu’elles pourraient engendrer. 

Gratte-langue : comment (bien) s’en servir ?

En médecine ayurvédique, le gratte-langue s’utilise le matin, plus précisément, au réveil, à jeune, avant de se brosser les dents. 

Pour ce qui est du mode d’emploi, rien de plus simple : il suffit de tenir une branche du racle-langue dans chaque main et de racler délicatement la langue, en partant du fond de la gorge jusqu’à la pointe de la langue. Il est important de veiller à ne pas appuyer trop fort, au risque d’abîmer les papilles. Il suffit, ensuite, de passer le gratte-langue sous l’eau, puis de renouveler le passage, 3 fois ou plus, en fonction de l’état de la langue. En principe, après les différents passages, la langue devrait être plus rosée et débarrassée du dépôt blanchâtre. 

Bon à savoir : si la langue est particulièrement chargée, il peut parfois être nécessaire d’utiliser le gratte-langue au réveil ainsi qu’avant le coucher

Quel gratte-langue choisir ?

La matière du gratte-langue a toute son importance. Le cuivre pur est fortement recommandé, en raison de ses propriétés anti-bactériennes, antiseptiques et anti-inflammatoires ! En outre, il a l’avantage de favoriser la sécrétion d’enzymes qui nourrissent les bonnes bactéries du microbiote. 

À noter qu’il existe des gratte-langues en plastique de qualité médicale, en inox et même en or

femme qui utilise un gratte-langue

Gratte-langue : efficacité, précautions d’emploi et danger

D’après les dentistes, un gratte-langue serait près de 30% plus efficace qu’une brosse à dents pour éliminer les bactéries de la langue. Mais ce n’est pas tout : il permettrait d’atteindre des zones plus éloignées de la langue qu’une brosse à dents et de manière moins agressive.

Selon les professionnels de santé, un raclage de la langue abusif pourrait nuire au développement des bonnes bactéries et favoriser l’apparition de pathologies. Le geste pourrait d’ailleurs s’avérer inutile sur une langue saine, étant donné qu’elle s’auto-nettoie par contact salivaire sur le palais. 

Le gratte-langue ne présente pas de danger en soi, s’il est utilisé correctement. Il est, toutefois, bon de rappeler que la langue est une muqueuse fragile. En cas de saignement ou de douleurs, il est donc impératif de stopper le raclement, au risque d’altérer la surface de langue et d’augmenter le risque de plaies.

Bon à savoir : un usage abusif du racle-langue peut parfois entraîner une dysgueusie, c’est-à-dire, un trouble du sens du goût. L’altération des papilles gustatives suite à un raclage de la langue un peu trop intensif peut, en effet, provoquer une perte de goût temporaire. 

Prenez soin de vous et de votre santé; 

Vous aimerez peut-être aussi

Laissez un commentaire