Accueil Écologie Les trottinettes électriques sont-elles vraiment écologiques ?

Les trottinettes électriques sont-elles vraiment écologiques ?

par Corentin

De nos jours, les efforts sont faits par les fabricants de moyens de déplacement pour mettre en place des outils très écologiques. La trottinette électrique se range dans la catégorie de ces engins de déplacement. Qu’en est-il de son caractère écologique ? Cet article vous renseigne à ce propos. 

Qu’est-ce qu’une trottinette électrique ?

Les trottinettes électriques sont encore désignées sous l’appellation de patinettes. Elle représente une planche dotée de roues. Pour que le conducteur se tienne en équilibre et puisse diriger l’engin, il dispose d’un guidon. 

La particularité d’une trottinette électrique est qu’elle est munie d’une batterie. C’est cette dernière qui l’alimente. Cette batterie peut fonctionner suivant un processus de régénération électrique. Cette technologie lui assure donc une recharge systématique. 

Caractère écologique de la trottinette électrique : Les critères à prendre en compte

Pour déterminer si la trottinette électrique est écologique ou pas, il faut analyser plusieurs critères. La règle est restée la même que celle utilisée pour les autres moyens de transport. Il s’agit en réalité d’étudier les quatre différentes étapes de son existence. Il s’agit de :

  • L’étape de la production 
  • L’étape de la génération de l’énergie de l’engin
  • L’étape de l’utilisation 
  • L’étape de l’entretien 

Il n’est donc pas question de se baser uniquement sur le fonctionnement de la planchette électrique pour apprécier son caractère écologique. En effet à chacune de ces étapes il y a de l’énergie qui est utilisée. Lorsqu’on prend la phase de la production par exemple, il faut déterminer l’énergie consommée par les machines qui en permettent la production. Aussi, il faut remonter jusqu’à l’extraction des matières premières qui entrent dans la fabrication de la trottinette. 

Quant à la phase de génération d’énergie, il faut également voir la manière dont l’électricité utilisée par la trottinette est produite pour déterminer son caractère écologique. Deux situations sont à distinguer dans ce cas. Il pourrait s’agir de l’énergie écologique ou de l’énergie fossile.  

À la phase de l’utilisation, il faut se baser sur l’émission de gaz pour déterminer le caractère polluant de la trottinette. 

Qu’en est-il réellement du caractère polluant de la trottinette électrique ? 

Une étude réalisée par la North Carolina State University a pris en compte toutes les différentes étapes suscitées. Les résultats de ces recherches ont permis de déduire que la trottinette électrique n’est pas aussi écologique qu’on le pense. Lorsqu’on prend la phase de la conception, elle induit l’émission d’une bonne quantité de carbone. 

En effet, les trottinettes sont destinées au déplacement d’une seule personne. Ainsi, pour le nombre total de trottinettes qui est fabriqué il faut également fabriquer des batteries. Cette phase à elle seule entraine l’émission de la moitié du C02 qu’une trottinette émet courant toute son existence. 

La phase de la recharge également en est pour beaucoup dans l’émission des gaz à effet de serre. En réalité, pour recharger les trottinettes, il faut les mettre dans un camion qui les déplacera vers un lieu de charge. Ces camions sont reconnus pour être de très grands producteurs de CO2.

En ce qui concerne l’usage des trottinettes, le véritable problème représente la durée d’utilisation. Les batteries de ces engins sont conçues pour durer une année. Ce qui représente une durée très courte lorsqu’on fait une comparaison avec une voiture par exemple. Cette courte durée multiplie la fréquence de fabrication des batteries. 

Vous aimerez peut-être aussi

Laissez un commentaire

quatre × trois =