Comment mesurer la pollution chez soi ?

À l’intérieur comme à l’extérieur, respirer de l’air de bonne qualité est primordial pour la santé. Malheureusement, l’air de nos villes et nos campagnes devient de plus en plus souillé. Et ce, à cause de divers polluants, dont notamment le CO2, rejeté en grande quantité dans l’atmosphère par les véhicules. Mais saviez que l’air de nos appartements et maisons, peut lui aussi être soumis à la pollution ? Et oui, vous avez bien lu !


Notre partenaire


Pour en savoir plus sur la qualité de l’air intérieur, continuez sans plus tarder à lire cet article. Entre autres, vous y découvrirez les différentes sources de pollution intérieure. Et surtout, des méthodes pour mesurer le niveau de pollution dans votre habitation.

Quelles sont les causes de l’altération de la qualité de l’air intérieur ?

qualité de l'air intérieur

Encore bien méconnue, la pollution intérieure de l’air est pourtant tout autant néfaste que celle extérieure. Et pour preuve ! Selon le Health Effects Institute, la pollution intérieure serait la 8ème cause de mortalité dans le monde. À ce jour, il existe plusieurs facteurs reconnus comme responsables de l’altération de l’atmosphère de nos logements, à savoir:

  • Les matériaux dans lesquels sont fabriqués la bâtisse
  • Les meubles présent dans l’habitation
  • Les appareils à combustion, tels que les chauffe-eaux, chaudières et les poêles à bois
  • Les produits d’entretien, de bricolage ainsi que de consommation courante 
  • L’intrusion de l’air pollué extérieur dans nos intérieurs 
  • Le tabac et la présence d’animaux domestiques 

Quelles sont les méthodes pour mesurer la pollution dans un logement ?

Faire appel à un professionnel qualifié dans le domaine

En France, il n’existe aucune réglementation définissant précisément des seuils de pollution intérieur à ne pas dépasser dans les habitations. Contrairement aux établissements recevant du public (ERP), qui eux sont soumis à des lois strictes. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle, des entreprises d’expertise de la qualité de l’air ont vu le jour ! Même si elles s’adressent principalement aux ERP, rien ne vous empêche pour autant de faire appel à leurs services. 

pollution dans la maison

Néanmoins, sachez que l’analyse de la qualité de l’air d’un logement réalisé par des experts est assez onéreuse. En effet, il vous faudra compter entre 400 et 600 euros pour bénéficier de ce service. Concernant le déroulé des opérations, le principe est plutôt simple. Tout d’abord, des professionnels viendront réaliser quelques prélèvements dans votre maison. Puis, ils placeront des capteurs dans l’ensemble de votre habitation, afin d’analyser l’air ambiant qui y circule durant une semaine. Une fois les résultats obtenus, les experts vous délivreront des conseils personnalisés pour dépolluer votre environnement. 

Se procurer un kit dédié à la mesure de la qualité de l’air intérieur

Les kits permettant aux particuliers de tester eux-même la qualité de l’air de leur habitation sont monnaies courantes sur Internet. Si vous ne souhaitez pas débourser des centaines d’euros dans une analyse professionnelle, cette solution sera une excellente alternative. 

Généralement, ces coffrets se présentent sous la forme de tests spécifiques, qui détectent un type de polluant particulier. Par exemple, ils en existent qui détectent uniquement le taux d’acariens ou de moisissures présents dans le logement. Quand d’autres seront spécifiquement conçus pour déceler la présence de pesticides ou de formaldéhydes. Pour l’achat d’un kit, prévoyez entre 50 et 150 euros

Lorsque vous recevrez le kit à votre domicile, il vous faudra simplement procéder vous-même aux prélèvements. Pour plus d’informations, je vous recommande fortement de vous référer aux instructions qui vous seront fournies. Une fois les prélèvements effectués, il vous faudra les transmettre à un laboratoire spécialisé. Lorsque vous recevrez les résultats de l’analyse, il vous faudra alors les interpréter correctement ! Toutefois, méfiez-vous des seuils arbitraires fixés par le kit utilisé ! En effet, certains kits ont la fâcheuse tendance à définir des seuils arbitraires bien plus élevés que ceux préconisés par l’ANSES. Et par conséquent, à mettre en porte-à-faux la pertinence du test

femme qui tousse

Opter pour un objet connecté prévu pour détecter la pollution de l’air intérieur

De nos jours, ils existe de nombreux appareils connectés permettant d’analyser l’air d’une bâtisse. Entre autres, ils ont comme atout majeur d’être très intuitif à utiliser ! Ainsi, il vous suffira seulement de positionner le modèle choisi à un endroit stratégique de votre habitation. Ensuite vous n’aurez plus qu’à analyser, les informations que vous partagera l’appareil  ! Le seul bémol de l’objet connecté est qu’il est plutôt coûteux. En effet, il vous faudra prévoir entre 180 et 300 euros pour vous en procurer un. 

Concernant les modèles d’appareils connectés pour détecter la pollution de l’air intérieur, voici les plus populaires d’entre-eux: 

  • Aware de BlueAir
  • Foobot proposé par Airboxlab
  • HugOne de Seven Hugs

Pourquoi est-il important de se préoccuper de la qualité de l’air intérieur d’une habitation ?

Comme je n’ai cessé de vous le répéter, la qualité de l’air intérieur n’est absolument pas à prendre à la légère. Et pour cause ! Respirer quotidiennement un air pollué peut avoir une incidence bénigne voire dramatique sur la santé. La plupart du temps, seules de légères gênes sont observées, telles que des irritations oculaires ou cutanées ou de l’inconfort olfactif. Dans certains cas, des états de somnolence sont parfois rapportés. 

Cependant, à force d’être exposé à de l’air intérieur pollué, des maladies graves peuvent être développées. Parmi toutes ces pathologies, nous retrouvons notamment l’asthme. Toutefois, la qualité de l’air intérieur peut également être la cause de certains cancers et cas d’intoxications invalidantes ou mortelles. C’est pourquoi, il est si important de se préoccuper de l’air que nous respirons dans nos maisons et appartements !

Laisser un commentaire