Accueil MaisonTravaux et rénovation Rénovation énergétique : pourquoi souscrire un prêt travaux ?

Rénovation énergétique : pourquoi souscrire un prêt travaux ?

par Corentin

Lors de votre projet de rénovation énergétique, vous pouvez soit payer les travaux avec vos économies, soit faire un prêt, soit compléter votre apport personnel avec un financement bancaire. Mais, sachez qu’aujourd’hui, il est plus intéressant d’emprunter pour réaliser des travaux de rénovation énergétique plutôt que d’utiliser ses économies.

Pour réaliser rapidement les travaux

Il existe actuellement des équipements qui permettent d’optimiser l’économie d’énergie. Parmi eux, il y a les panneaux solaires, les appareils connectés et intelligents et la domotique. Les travaux d’isolation contribuent aussi à la réduction de consommation d’énergie. Ce qu’il faut savoir, c’est que toutes ces alternatives coûtent assez cher. À moins que vous ne disposiez d’une importante somme réservée à la rénovation des travaux, il est presque impossible d’en profiter.

Certes, vous pouvez économiser pour financer les travaux, mais cela veut dire que vous devez attendre plusieurs années avant de profiter des avantages qu’offre la rénovation énergétique. La solution est donc de souscrire à un prêt travaux. Il vous permettra de réaliser le projet de rénovation immédiatement. Vous pouvez utiliser une simulation de prêt travaux pour vérifier vos droits.

Pour bénéficier de l’éco PTZ

Pur vos travaux de rénovation, vous pouvez financer une partie grâce à des prêts aidés. Pour les projets de rénovation énergétique de votre domicile, le prêt le plus intéressant et le plus connu est l’éco prêt à taux zéro ou éco PTZ. Vos travaux seront éligibles à l’éco PTZ s’ils concernent des travaux d’amélioration du niveau de performance énergétique globale, des travaux de réhabilitation du système d’assainissement non collectif, ou des travaux d’isolation et d’installation d’équipement.

Notez que ce crédit vous permet de bénéficier jusqu’à 30 000 euros. En plus, comme son nom l’indique, il présente l’intérêt notable d’être à taux 0 et est généralement souscrit pour une durée de 15 ans. Au lieu d’utiliser votre épargne pour votre projet, il est beaucoup mieux de l’obtenir. En outre, il est excellent pour optimiser la durabilité financière de votre projet de rénovation énergétique.

Pour bénéficier des avantages des autres prêts équivalents à l’éco PTZ

En ce qui concerne les crédits pour les travaux de rénovation énergétique, l’éco PTZ n’est pas la seule aide disponible en ce moment. Plusieurs possibilités s’offrent à vous si vous remplissez les conditions d’obtention.

  • Le prêt préférentiel à taux zéro

Dans le cadre d’une rénovation énergétique globale, vous pouvez souscrire ce prêt si vos travaux concernent votre résidence principale. A noter qu’elle doit avoir été construite avant le 1er janvier 1990, et après le 1er janvier 1948. Les conditions d’obtention du prêt préférentiel à taux zéro suivent les mêmes règles que celles de l’éco-PTZ.

  • L’éco prêt bancaire à taux zéro

Vous pouvez aussi effectuer ce prêt auprès de vos établissements bancaires. Ils étudieront ensuite votre dossier au cas par cas : projet, situation professionnelle et endettement.

  • Pour la réalisation de travaux d’amélioration de la performance énergétique de votre habitation, il est aussi possible de demander un crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE), une prime énergie, le chèque énergie, les offres pacte énergie solidarité, Ma Prime Rénov’, ou encore des aides des collectivités territoriales, mais tout cela, sous certaines conditions.

Pour profiter d’une déduction fiscale des intérêts pour vos biens locatifs

Si votre projet de rénovation énergétique concerne vos investissements locatifs, la souscription d’un prêt travaux est aussi intéressante. En effet, en plus du financement d’une partie des travaux, vous aurez aussi la possibilité de baisser les intérêts d’emprunt du prêt de vos revenus locatifs.

Pour ce qui est de la déduction fiscale de travaux, il y a des règles distinctes que vous devez suivre en fonction de la nature de votre location : si le logement est nu ou meublé. De cette manière, vous contribuez à la valorisation de votre investissement locatif à court terme grâce à votre projet de rénovation énergétique. Par ailleurs, vous avez l’opportunité de faire des économies sur votre facture fiscale durant quelques années.

Vous aimerez peut-être aussi

Laissez un commentaire

16 − cinq =