Accueil MaisonÉnergies Pompe à chaleur, un chauffage écologique ?

Pompe à chaleur, un chauffage écologique ?

par Corentin

Plus d’un million de pompes à chaleur ont été installées en France en 2020, avec une progression constante depuis quelques années. Est-ce pour autant un dispositif réellement écologique ?

Comme nous vous le rappelions dans un article précédent dédié à la consommation électrique, le chauffage représente à lui seul environ 60 % de la consommation énergétique des foyers français.

Si aucun moyen de chauffage n’est donc véritablement écologique, réduire l’empreinte carbone de son foyer via un système plus performant est néanmoins possible.

Source de l’énergie

La source de l’énergie de votre système de chauffage est importante. Les énergies fossiles telles que le fioul ont un impact écologique élevé, alors qu’une pompe à chaleur air-air ou air-eau, restitue la chaleur présente dans le sol, l’air ou l’eau.

Son fonctionnement nécessite cependant de l’électricité, qui en France provient pour 67,1 % du nucléaire, dont la gestion des déchets radio-actifs est un réel problème écologique. L’urgence de la couche d’ozone est donc fortement limitée en comparaison à l’utilisation d’énergies fossiles, mais il y a d’autres écueils à l’utilisation d’électricité.

Cependant, la part d’énergies renouvelables dans la production électrique française ne cesse de croître et à un rythme élevé, c’est donc un bon point pour les systèmes de chauffage privilégiant l’électricité.

installer une pompe à chaleur écologique

Le rendement d’une pompe à chaleur

Si on comprend bien qu’un système de chauffage n’est jamais tout à fait écologique, son rendement a néanmoins un impact très important sur l’empreinte carbone de votre habitat. La majeure parie des systèmes de chauffage perdent en effet une partie de la chaleur produite.

Alors qu’une cheminée ouverte peut avoir un rendement de 15% environ, avec foyer fermé il peut atteindre 70%. Une pompe à chaleur quant à elle, restitue 3 à 4kWh de chaleur pour 1kWh consommé, soit un rendement qui va jusqu’à 400% avec une économie d’énergie de 75% (3kWh économisés sur un total de 4).

C’est ce rendement élevé qui explique le succès des pompes à chaleur, et en fait indéniablement un système plus écologique qu’une chaudière fioul. Les modèles basse température les plus récents de chaudières atteignent en effet un rendement de 95%, pour une économie d’énergie de 15%. Intéressant, mais loin derrière la PAC, qui par ailleurs rejette 3 à 4 fois moins de gaz carbonique qu’une chaudière à production équivalente.

Ce qu’il faut retenir

Les pompes à chaleur ont fortement évoluées, que ce soit en terme de rendement, d’utilisation de fluides moins polluants (réglementation F-Gas), elles sont de plus en plus écologiques. Les modèles les plus récents produisent en effet nettement moins de gaz carbonique qu’un chauffage fioul ou gaz.

Quand le chauffage bois ne suffit pas, il s’agit donc bel et bien d’un des dispositifs les plus écologiques du marché. Les économies d’énergie sont par ailleurs conséquentes, sans compter qu’il y a des aides d’état importantes dans le cadre de la politique de transition écologique.

Il y a donc fort à parier pour que la part des pompes à chaleur continue d’augmenter dans les années à venir !


Rédigé par Eco Cero : https://www.ecocero.fr

Vous aimerez peut-être aussi

Laissez un commentaire

deux × 5 =