Accueil Écologie La géothermie, une source d’énergie naturelle et renouvelable

La géothermie, une source d’énergie naturelle et renouvelable

par Corentin

L’intérieur de la terre représente une grande réserve de chaleur. Celle-ci peut-être extraite et transformée en énergie. Elle peut également être ramenée en surface en vue d’être diffusée dans les habitations en guise de chauffage. La géothermie est l’ensemble des procédés qui permettent d’exploiter le potentiel thermique du sous-sol. Elle vient en troisième rang en France sur la liste des énergies renouvelables.

Qu’est-ce que la géothermie et comment fonctionne-t-elle ?

Peu connue parmi les énergies renouvelables, la géothermie consiste à exploiter la chaleur que renferme le sous-sol. La chaleur est donc captée et transformée en énergie. Le type de captage de calories varie en fonction de la profondeur d’extraction. Ainsi, la géothermie peut être de très basse, basse, moyenne ou haute énergie.

Des détecteurs de chaleurs sont introduits dans le sous-sol. Ils captent la chaleur et la font remonter en surface par l’entremise de pompes à chaleur. La chaleur recueillie est par la suite diffusée par des radiateurs installés dans la maison.

Les centrales géothermiques de profondeur sont peu nombreuses. La plus ancienne se trouve en Guadeloupe et couvre 11 % de la consommation en énergie des îles Caraïbes. Une autre centrale se trouve depuis 2016 à Soultz-sous-Forêts. Elle fournit de l’énergie à 2 400 ménages dans le Bas-Rhin.

La géothermie : une énergie écologique

La production d’énergie géothermique n’induit presque pas d’émissions de carbone. L’Agence de L’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (ADEME) a mené une étude comparative. Celle-ci concerne l’impact carbone de la production de différents types d’énergie. Elle indique que les systèmes géothermiques émettent 4 fois moins de CO2 que la production d’électricité. De même, ils émettent 7 fois moins de carbone que l’exploitation de gaz naturel. Une installation géothermique ne produit qu’environ 55 grammes de carbones par kWh.

La géothermie : une énergie durable et recyclable

Le sous-sol abrite des couches rocheuses et des eaux souterraines qui renferment des éléments radio-actifs. Ceux-ci provoquent sans cesse des réactions et combustions chimiques. Ce qui occasionne en permanence l’émission de quantité importante de chaleur. Cette production naturelle de chaleur constitue une source inépuisable d’énergie.

En plus d’être écologique, la géothermie, à la différence des énergies éolienne et solaire, est indépendante des aléas climatiques. De ce fait, elle procure l’avantage de la stabilité de sa disponibilité. Elle permet d’obtenir des quantités considérables d’énergie à un prix très abordable.

Par ailleurs, la chaleur ou l’eau chaude extraite du sol sera rejetée au bout du compte dans la nature. La production de l’énergie géothermique suit donc un cycle qui se perpétue.

Quelles sont les applications de la géothermie ?

La géothermie permet d’alimenter en énergie électrique et de chauffer tout type d’habitat. Les logements individuels ainsi que les grandes résidences peuvent s’en servir.

L’investissement en géothermie est très rentable à long terme. Au départ, vous aurez à débourser environ 20 000 euros pour les installations, mais par la suite, vous n’aurez plus à payer des factures de consommation d’énergie. L’adoption du système géothermique vous permettra de réduire de tiers vos factures d’électricité.

L’utilisation de la géothermie vous ouvre également la possibilité de bénéficier d’aides financières à la rénovation énergétique. Le potentiel géothermique de la France est considérable. Pour cette raison, les pouvoirs publics investissent dans la recherche et le développement de centrales nucléaires pour ce type d’énergie.

Vous aimerez peut-être aussi

Laissez un commentaire

quatre + 17 =