Accueil Bien-êtreCBD Faire pousser du CBD en France est-il légal ?

Faire pousser du CBD en France est-il légal ?

par Corentin

Le CBD ou cannabidiol est une substance active issue du chanvre aussi appelé cannabis, qui est une espèce de plante annuelle herbacée à feuilles palmées. A la différence du THC ou delta 9-tétrahydrocannabinol qui est l’élément « psychoactif » du cannabis, le CBD génère une sensation de soulagement à l’instar d’un sédatif. Parmi environ deux cents cannabinoïdes présents dans le chanvre, le CBD et le THC sont les plus courants. Découvrez-en plus à ce propos dans cet article.

Annonce

Le CBD en France

La production de produits CBD et leur commercialisation est autorisée mais sous certaines conditions. Les fleurs et les feuilles de « chanvre bien-être » sont quant à elles interdites. Si vous faîtes partie de ceux qui veulent en cultiver, vous devez savoir qu’il est impératif de se servir de semences certifiées et fournies par des organismes agréés. Il faut également respecter la teneur en THC imposée pour les plants de chanvre. Elle est limitée à 0,2% en France. En effet, avant d’utiliser les semences, elles doivent être certifiées et inscrites dans un catalogue. Puis, les taux de THC sont contrôlés dans les laboratoires.

Les bienfaits du cannabidiol

Le THC est le principal élément qui entraîne la sensation de “défonce” relative au cannabis. Cependant, le CBD ne produit pas le même effet. Considéré comme un remède naturel, le cannabidiol fait de plus en plus d’adeptes pour soigner et soulager de nombreux maux courants.

Une pousse de CBD
Une pousse de CBD

En effet, il a été prouvé par plusieurs études qu’il a beaucoup de vertus. Récemment, des scientifiques ont découvert que quelques éléments du cannabis, dont le CBD, sont responsables de ses effets analgésiques. Il pourrait soulager les douleurs. Il a également le don de réduire la dépression et l’anxiété d’après une étude sur l’homme et l’animal menée au Brésil. Il pourrait atténuer les symptômes de maladies graves telles que le cancer, les problèmes cardiaques et il possèderait également des propriétés neuroprotectrices.

Annonce

Malgré le fait que les recherches sont encore limitées actuellement, il semblerait que le cannabidiol atténue les symptômes liés à l’épilepsie et à la maladie de Parkinson. Il a également été démontré qu’il réduisait la progression de la maladie d’Alzheimer dans des études sur des éprouvettes et des animaux. Un autre bienfait du CBD, aussi étonnant que cela puisse paraître, c’est qu’il réduirait l’acné et aiderait contre l’insomnie.

Actuellement, hors du champ médical, le cannabis riche en CBD est réputé pour être un produit « bien-être », que l’on fume ou ingère le plus souvent pour se détendre. Toutefois, sa consommation abusive peut comporter des risques, comme toutes choses en trop.

La différence entre THC et CBD

Beaucoup de gens, notamment les amateurs de cannabis, ont tendance à confondre le Tétrahydrocannabinol (THC) et le Cannabidiol (CBD), alors qu’il y a une différence notable entre ces deux cannabinoïdes. Le cannabinoïde est une famille de molécules présentes dans le cannabis.

Le THC et le CBD agissent différemment sur l’organisme humain. Le premier a un effet psychoactif tandis que le deuxième est non psychoactif. Le THC agit avec les récepteurs au niveau du cerveau alors que le CBD agit avec ceux au niveau du corps. De ce fait, la différence principale se situe sur la légalité puisque le THC est très réglementé. En effet, les produits pharmaceutiques contenant un taux de THC supérieur à 0,2% sont strictement interdits. Compte tenu de sa structure chimique, le THC reste présent dans l’organisme plusieurs jours après sa consommation. Cependant, le CBD est considéré comme un complément alimentaire à cause de ses innombrables bienfaits. Il faut retenir que le CBD est lipophile.

Vous aimerez peut-être aussi

Laissez un commentaire

seize − quatorze =