Qu’est-ce qu’un écovillage ?

De plus en plus de personnes cherchent à renouer avec la nature, et à retrouver du sens à leur existence. Pour ce faire, certaines personnes en quête de reconnexion avec l’environnement se lancent dans la création d’un village écologique, plus communément appelé écovillage. Au sein d’un écovillage, le respect de la planète et de l’humain sont au cœur même de la vie quotidienne.


Notre partenaire


Cet article s’adresse tout particulièrement aux personnes ayant le souhait de créer ou de rejoindre un écovillage. Mais aussi simplement aux curieux, qui souhaiteraient en savoir un peu plus sur le fonctionnement des écovillages. 

Un écovillage: qu’est-ce que c’est ?

Agriculteurs dans un écovillage
Des agriculteurs dans un écovillage

Provenant de l’expression abrégée «village écologique», le terme écovillage désigne un ensemble de personnes vivant en harmonie avec son environnement naturel. Un écovillage couvre l’ensemble des besoins de ses habitants, qu’ils soient matériels, sociaux, économiques, culturels ou spirituels. Il existe des écovillages à petite échelle regroupant seulement quelques personnes, et des écovillages à grande envergure pouvant réunir des centaines d’individus.

Un écovillage est en tout point semblable à une communauté. Il n’est pas rare que des petits groupes soient établis au sein de l’écovillage, afin que chacun puisse apporter sa pierre à l’édifice. En d’autres termes, l’aspect communautaire est aussi important que l’aspect écologique au sein d’un écovillage. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les membres d’un écovillage tendent à avoir un mode de vie de haute qualité. Toutefois, leur mode de vie ne doit en aucun cas prévaloir sur l’équilibre naturel préétabli. À la grande différence de notre mode de vie actuel, basé sur la surconsommation et la croissance économique à un rythme effréné. De ce fait, les habitants d’un écovillage veillent à ne pas dérober à la Terre plus que ce qu’elle peut en réalité leur donner.

Quels sont les différents piliers d’un écovillage ?

Un écovillage s’articule sur trois grands piliers, à savoir: le pilier écologique, le pilier communautaire et le pilier spirituel. 

La sphère écologique d’un écovillage

Représentation de l'écologie
Représentation du retour à la terre

La sphère écologique englobe de nombreux aspects de la vie quotidienne.

En premier lieu, pour créer ou agrandir l’écovillage, il faudra inévitablement passer par l’étape de construction d’habitations. Les maisons d’un écovillage doivent être construites à partir de matériaux naturels et de préférence locaux. Les constructions écologiques en superadobe, en bottes de paille ou en bois sont souvent privilégiées par la plupart des écovillages. Les kerterres et les yourtes sont aussi des habitations qui peuvent trouver leur place au sein d’un écovillage. D’ailleurs, si le sujet vous intéresse, vous pouvez retrouver mon article sur les kerterres (insérer le lien)

Au niveau énergétique, les écovillages s’alimentent en électricité à l’aide de systèmes électriques fonctionnant à l’énergie renouvelable. Entre autres, l’énergie solaire et éolienne seront majoritairement utilisées par les écovillages.

Les écovillages se veulent généralement le plus autonomes que possible. Et comme être autonome va de paire avec l’autosuffisance alimentaire, les habitants des écovillages doivent cultiver leur propre nourriture. Les procédés d’agriculture employés par l’écovillage doivent à la fois préserver les sols et la biodiversité environnante. De ce fait, la permaculture et l’agriculture biodynamique seront particulièrement utilisées au sein des écovillages.

Globalement, l’ensemble de la vie en écovillage est tourné vers la protection de la nature et la sauvegarde des animaux sauvages. C’est pourquoi, une bonne gestion de l’énergie et des déchets émis par les habitants des écovillages est indispensable. 

La sphère communautaire d’un écovillage

S'occuper d'un champ dans un écovillage
Une communauté soudée

La communication occupe une place centrale au sein d’un écovillage. Savoir écouter et communiquer avec les autres est donc primordiale pour s’installer dans un écovillage. L’essence même d’un écovillage est d’encourager l’unité par le respect des différences de chacun.

Les cercles de parole sont souvent intégrés dans le fonctionnement des écovillages. Les cercles de parole mettent l’accent sur l’expression et l’écoute, en toute transparence et bienveillance. 

La sphère du développement personnel et spirituel d’un écovillage

L’écovillage sert au développement de l’Humain, au sens large du terme. L’écovillage permet de laisser libre tout à chacun d’exprimer sa créativité, notamment à travers l’art. La recherche spirituelle occupe également une grande place dans les écovillages, à travers des séances de méditation quotidiennes. D’ailleurs, la plupart du temps, la pratique du yoga fait partie intégrante de la vie quotidienne des habitants des écovillages.

Des oies qui traversent
Des oies qui se baladent

Les écovillages dans le monde

Il existerait pas moins de 150 communautés se revendiquant comme écovillage, à travers le monde. Parmi les plus connus, nous pouvons retrouver «Auroville» situé en Inde, comptant 850 habitants. Ainsi que, «The Farm» basé aux États-Unis, plus précisément dans le Tennessee. Mais aussi, «Crystal Waters» situé en Australie, peuplé de 120 résidents.

Toutefois, l’Europe n’est pas en reste en termes d’écovillages ! En effet, comment ne pas citer «Damanhur», en Italie, comptant pas moins de 850 habitants.  Pour ma part, j’ai pu visiter l’un des plus anciens et plus grands écovillages d’Europe, «Tamera» au Portugal. Néanmoins, je vous mentirai si je vous disais que j’avais apprécié ma visite. Certes l’endroit est somptueux et le travail qui a été réalisé est tout bonnement extraordinaire, mais l’énergie qui s’en dégageait m’a quelque peu dérangée. Ceci étant dit, cela reste seulement mon ressenti ! De ce fait, je vous invite grandement à aller visiter ce lieu par vous même, pour vous forger votre propre opinion.

Les écovillages en France

De plus en plus d’écovillages voient le jour en France. Toutefois, beaucoup de ces écovillages français sont encore au stade primaire, et ne peuvent donc accueillir beaucoup de personnes.

De nombreuses régions de France hébergent de petits écovillages, notamment la Saône-et-Loire qui compte deux écovillages à son actif.

La diversité dans les écovillages 

Enfin, je voudrais souligner un point important qui est que chaque écovillage est infusé d’une énergie qui lui est propre. Même si la plupart des écovillages s’accordent sur les mêmes valeurs, la manière de les appréhender reste différente à chacun. Certains écovillages prônent le véganisme quand d’autres se concentreront davantage sur l’aspect humain de l’écolieu. Et c’est d’ailleurs la diversité, qui fait la beauté des écovillages ! Le fait que chaque écovillage aborde l’écologie et la vie en communauté à sa manière, est une véritable richesse.

Laisser un commentaire