Accueil Bien-êtreCBD CBD et test salivaire : faut-il s’inquiéter ?

CBD et test salivaire : faut-il s’inquiéter ?

par Corentin

Il existe une large variété de produits CBD ainsi que de nombreux consommateurs y relatifs. Des tests de salive sont cependant effectués auprès de ces derniers lors de divers contrôles. Cependant, il est possible que cette substance vous déclare positif ou négatif. Voici le lien existant entre CBD et le test salivaire !

Annonce

Le CBD détectable au test salivaire

Le cannabidiol est un produit en vente libre sous toutes ses formes, dans certains pays européens. Il y a par exemple la fleur de CBD qu’il est possible de fumer ou encore, d’infuser. Le CBD se consomme aussi sous forme d’huile, de crème ou d’e-liquides pour les cigarettes économiques. Vous pouvez le consommer à tout moment de la journée.

Étant donné qu’il s’agit d’une substance parfois autorisée, il n’est pas recherché lors des tests salivaires. Par contre, la substance associée au cannabis qui elle est recherchée est le THCa. Il s’agit d’un acide proche du THC qui s’accumule sous forme de résidus dans la bouche des consommateurs. Les cannabidiols généralement commercialisés doivent avoir un taux maximum de 0,2 % de THC. Il va de soi que celui-ci très faible ne peut pas conduire à un résultat positif.

Toutefois, il est important de préciser que tout individu ne réagit pas de la même façon aux cannabidoïdes. En effet, la puissance des réactions peut varier selon des critères divers. Il s’agit notamment de la corpulence, de l’état de fatigue et de santé générale.

Annonce

Aussi, il est important d’affirmer que la molécule de cannabidiol est traçable plusieurs jours après sa consommation. Par contre, les effets durent seulement un moment. Plus précisément, la durée se situe entre deux et huit heures selon la quantité ingérée.

Comment rester négatif au test salivaire de CBD ?

Afin de rester négatif au test de salive, il est possible de recourir à diverses méthodes. En effet, vous devez privilégier les extraits de cannabidiol aux produits bruts. Même en mode légale, une fleur de CBD contient une quantité plus ou moins petite de THC. Au lieu d’utiliser des fleurs de pollen, privilégiez plutôt le produit sous forme d’huile. Aussi, vous pouvez opter pour les produits dans lesquels il est possible de garantir l’absence de substance.

Pour maintenir votre négativité au test salivaire, vous devez éviter de prendre le volant après la consommation de la substance. Si vous optez pour des fleurs à l’huile, il est possible de réduire le risque de positivité au test. Ceci se fait en espaçant au maximum la consommation et la prise du volant. Il est recommandé de prendre des précautions pour éviter tout effet de somnolence.

Il importe aussi de détenir des tickets de caisse. Ceci permet de prouver la bonne foi à l’achat du produit, lors du contrôle.

Comment le dépister ?

La détection passe par plusieurs procédés.

Le test urinaire permet de remonter de loin à la source de la drogue. Il peut remonter jusqu’à deux mois. Toutefois, il n’est pratiqué que rarement dans le cas d’un contrôle de routine.

La prise de sang, elle, permet de confirmer la présence de la salive avec une plus grande précision. Aussi, le test capillaire permet également de remonter loin dans le temps.

Vous aimerez peut-être aussi

Laissez un commentaire

4 × 5 =