Accueil Bien-être Qu’est-ce que le breathwork ?

Qu’est-ce que le breathwork ?

par Manaia

Le saviez-vous ? La respiration est un outil formidable pour lutter contre le stress et l’anxiété. Et ainsi, se relaxer en quelques minutes, sans effort ! Inspiré du pranayama, le breathwork est une méthode qui repose, essentiellement, sur une technique de respiration holotropique. Autrement dit, une respiration par hyperventilation, qui permet d’entrer dans un état de conscience modifié, une sorte de transe méditative, qui libère des blocages émotionnels. Zoom sur le breathwork, une méditation active, avec un rythme respiratoire en 3 temps !

Breathwork : origine et définition

Tout droit venu des États-Unis, le breathwork est né, suite à l’interdiction de la consommation de LSD, décrétée par l’ONU. Un chercheur, du nom de Stanislav Grof, habitué à en administrer à ses patients, mena des travaux sur les états de conscience modifiés. Grâce à ses recherches, il trouva une manière de reproduire légalement les effets de la fameuse substance hallucinogène, et ce, en amplifiant la respiration. Le breathwork vit ainsi le jour ! 

Le breathwork est, avant tout, une technique de méditation active, basée sur une respiration par hyperventilation. Elle consiste, tout bonnement, à modifier son état de conscience, de manière à explorer ses émotions et apprendre à mieux les maîtriser. Elle s’inspire, non seulement, du pranayama, une méthode de respiration indienne ancestrale. Mais également, du rebirth, une technique de respiration ayant pour but de faire ressurgir des souvenirs bien enfouis. 

Attention, toutefois, le breathwork n’est en aucun cas une méditation qui vise à la relaxation. Bien au contraire ! En effet, une telle pratique requiert un effort physique, relativement intense

homme qui pratique le breathwork

Breathwork : concrètement, en quoi consiste la pratique ? 

Le breathwork consiste à apporter, consciemment et volontairement, plus d’oxygène à l’organisme. Et ce, dans un temps donné, de 10 minutes à 30 minutes ! Au fur et à mesure de la pratique, le ratio oxygène-dioxyde se modifie, stimulant le nerf vague et activant le système nerveux parasympathique, et provoquant, ainsi, une relaxation du corps et du mental

Toutefois, un tel dérèglement n’est pas sans conséquence sur l’organisme ! Entre la tête qui tourne, les nausées et les picotements dans les membres, les effets procurés par le breathwork ne sont pas des plus agréables. Et pourtant, c’est précisément cet inconfort, qui permettrait de se sentir mieux ! 

Pour ce faire, tout d’abord, fermez les yeux et posez une main sur votre ventre et l’autre sur votre poitrine. Puis, prenez une première inspiration par la bouche, en gonflant votre ventre, autant que possible, puis votre poitrine. Ensuite, relâchez simplement votre ventre et votre poitrine, sur une expiration énergique ! Répétez le procédé, entre 10 minutes et 30 minutes. 

Breathwork : quels bienfaits ?

Maîtrise du mental 

Le breathwork est une pratique qui procure une dose de stress, plus ou moins importante. De ce fait, elle permet de se confronter à l’anxiété, de manière consciente et volontaire. Et ainsi, de mieux l’appréhender au quotidien ! 

Libération émotionnelle

Après une dizaine de minutes de breathwork, le cortex préfrontal se met en quelque sorte en veille. Pour information, il s’agit de la partie liée à l‘auto-contrôle ! Une fois le cortex préfrontal en veille, l’inconfort laisse alors place à une profonde sensation de bien-être. Le fait de se laisser aller et de lâcher prise permet aux émotions bien enfouies de refaire surface. D’ailleurs, il arrive que certaines personnes, durant une séance, aient des flashbacks et/ou des visions ! Parfois, elles se mettent, ainsi, à rire, à pleurer, ou encore à pousser des petits cris…

Clarification de l’esprit 

Le breathwork donne accès à une excellente clarté d’esprit ! Il permet, en quelque sorte, de faire la lumière sur soi. D’ailleurs, il arrive que certaines personnes aient de véritables révélations, qui leur permettent d’obtenir des réponses et d’envisager plus sereinement l’avenir ! 

Oxygénation du corps 

Outre les bienfaits sur l’esprit, le breathwork est également très bénéfique sur le corps ! En effet, la respiration par hyperventilation favorise l’oxygénation du sang, et régénère, ainsi, l’ensemble de l’organisme. 

femme en pleine méditation active

Breathwork : risques et contre-indications 

Le breathwork est une pratique qui n’est pas sans risque, et est contre-indiquée, en cas de : 

  • Grossesse;
  • Problèmes cardiaques ou cardiovasculaires, de types : angine, crise cardiaque, hypertension, glaucome…;
  • Troubles mentaux importants, tels que la schizophrénie; 
  • Opération subie récemment;
  • Épilepsie 

Attention, l’hyperventilation peut entraîner des vertiges, une perte d’équilibre, voire même, une perte de connaissance. C’est pourquoi, mieux vaut ne pas se lancer seul et se faire accompagner par un coach compétent ! D’ailleurs, en cas de doute, il est préférable de demander l’avis à un professionnel de santé

Breathwork : finalement, que retenir ? 

Le breathwork est une pratique intense, qui comporte de nombreux bienfaits pour l’organisme. En effet, elle permet un relâchement de l’esprit et du corps, en profondeur ! Toutefois, comme toute pratique, le breathwork comporte des risques, à ne pas prendre à la légère…

Prenez soin de vous, 

Vous aimerez peut-être aussi

Laissez un commentaire

treize − dix =