Accueil Bien-êtreCBD Quels sont les dangers du CBD ?

Quels sont les dangers du CBD ?

par Corentin

La majorité des articles que vous pourrez trouver ou lire traitant le sujet du cannabidiol vantent sans cesse ses bienfaits et vertus thérapeutiques ou médicales. Effet anti-inflammatoire, antalgique ou même anxiolytique, le CBD pourrait être la solution miracle selon toutes ces attestations et confirmations de professionnels et experts du domaine. Cependant, on n’oublie le plus souvent de mentionner les effets indésirables voire dangers de cette substance tirée du cannabis. Les mythes et les réalités sur cette substance nous ramènent à la raison. Nausées, vomissements, sécheresse buccale, fatigue et somnolence, ce sont les effets indésirables du CBD qu’on mentionne la plupart du temps, seulement est-il vrai que ce sont les seuls, surtout dans la mesure où plusieurs personnes attestent du danger de l’utilisation du cannabidiol.

Annonce

Qu’est ce qu’est réellement le CBD?

En quelques années à peine, le CBD est devenu la substance phare, dont le nom ne quitte pas la bouche d’une catégorie de consommateur de plus en plus nombreuse. Si certains d’entre eux l’utilisent pour venir à bout de quelques symptômes aiguës de maladies graves ou de douleurs intenses, d’autres s’en servent juste pour se relaxer ou se détendre en la fumant grâce à des e-cigarettes. Toutefois cette popularité a bien une limite, si l’on tient compte des avis contradictoires et sur la confusion et les doutes semés par certaines personnes savantes ou même qui en ont fait l’expérience au sujet des dangers du CBD sur l’organisme humain et animale.

Si vous recherchez une simple définition du cannabidiol, on vous dira sans doute que c’est un simple composé chimique issu du cannabis, commercialisé sous différentes formes dont les bienfaits sur l’organisme ne sont plus à prouver. Pour la plupart, le cannabidiol est le remède magique dont les vertus ont tardé à être exploitées, tandis que pour d’autres c’est juste une substance encore inconnue dont il faudra se méfier. Toute cette polémique est bien justifiée, car même si les bienfaits du CBD ne sont pas à nier, les dangers qu’ils peuvent engendrer par sa consommation ne le sont pas non plus.

les dangers du CBD

Annonce

Eviter l’automédicamentation

L’organisation mondiale de la santé est catégorique la-dessus, le cannabidiol ne peut aucun cas être classé comme drogue ou psychoactif, car la légalisation et la commercialisation de produits contenant la substance en est bien la preuve.

Par conséquent, tous les produits fabriqués à base de CBD sont légales à la vente en France comme dans beaucoup pays du monde, à condition que ceux là ne sortent pas du cadre de la réglementation et du taux de THC toléré. Si les effets du CBD sont confirmés et n’ont plus de secret pour quiconque, sa consommation et son interaction avec d’autres médicaments relèvent toujours du domaine des professionnels. Pour faire face au symptômes aigus de certaines maladies chroniques ou pour soulager certains aux intenses ou un état d’anxiété, la plupart des gens s’initient à la consommation du CBD, qu’ils adoptent trop vite sans prendre la peine de consulter l’avis d’un spécialiste.

Cependant, si l’on tient compte des dernières études, prendre du CBD en même temps qu’un autre traitement ou l’interférence avec d’autres médicaments pourrait entraîner un risque pour votre santé. Ce risque pourrait très bien se matérialiser par des conséquences fatales comme la provocation de confusions chez l’individu, voire même l’annulation de l’effet escompté du médicament. Cette interaction médicamenteuse issue d’une auto-médicamentation pourrait constituer un sérieux danger selon l’état du patient et du médicament qu’il doit prendre, surtout quand il s’agit d’une maladie chronique.

Toxicité et potentiel danger du CBD

Bien qu’on continue d’affirmer que le CBD est sans danger pour la santé de l’être humain, la toxicité de ce dernier en cas de surconsommation est toujours d’actualité. En effet, une consommation excessive de cannabidiol s’avère toxique pour le foie. Ce danger ne se limite pas à un seul organe seulement, mais peut bien en toucher d’autres en causant les effets secondaires suivants:

  • Des nausées et une diminution de l’appétit
  • La somnolence
  • Risque de migraines
  • Baisse de la pression artérielle
  • Sensation de bouche sèche
  • Des troubles du sommeil
  • Le surdosage
  • L’automédication
  • Augmentation des tremblements chez les patients atteints de Parkinson
  • Provocation de diarrhée ou de constipation avec douleurs abdominales
  • Irritabilité et changement d’humeur
  • Réduction de la fertilité chez les hommes

En ce qui concerne les dangers provoqués par l’inhalation du cannabidiol sur les poumons, et bien notez bien que le risque se présente seulement dans le cas de la consommation de joints (en fumant), ce qui est totalement illégal et interdit par la loi.

À quel moment de la journée dois-je consommer du CBD pour limiter les effets indésirables ?

Quant au moment de prendre du CBD pendant la journée, la clé est d’être rigoureux avec les heures. Pour vous faciliter la tâche, prenez-le toujours à la même heure, ou répartie sur plusieurs heures. Pour éviter les dangers du CBD, nous vous conseillons de vous faire orienter en ce qui concerne la dose à prendre. 

Si vous utilisez du CBD spécifiquement pour l’insomnie, vous devez l’utiliser le soir avant de vous coucher. Mais s’il s’agit de quelque chose de plus quotidien comme l’anxiété ou l’irritabilité, l’idéal est de répartir la dose dans la journée, par exemple une fois le matin et une fois dans l’après-midi. Si c’est la première fois que vous prenez du CBD, c’est une bonne idée de diviser votre dose quotidienne. Par exemple, si vous consommez du CBD pour votre bien-être général, divisez la dose quotidienne en trois (matin, midi et soir), vous assurant ainsi une cohérence quotidienne avec le CBD.

De nombreuses personnes qui prennent du CBD augmentent généralement les doses lorsqu’elles ne ressentent pas vite les effets souhaités. Une fois que vous comprenez comment votre corps réagit à la dose utilisée, vous pouvez augmenter ou diminuer et/ou modifier la fréquence.

Vous aimerez peut-être aussi

Laissez un commentaire

18 + 5 =