Comment purifier naturellement l’air de sa maison ?

L’air que nous respirons au quotidien n’est en rien anodin. En réalité, il influence grandement la qualité de nos vies d’êtres humains. Que nous nous trouvions à l’extérieur ou à l’intérieur, l’air qui s’immisce dans nos poumons exerce une grande influence sur notre organisme. 

Bien moins mis en avant que la pollution de l’air extérieur, la pollution de l’air intérieure est restée pendant longtemps totalement méconnue. Il faudra attendre le début des années 2000 pour commencer à en entendre parler pour la première fois ! Selon une étude menée par le Health Effects Institute, la pollution de l’air intérieure serait la 8ème cause de décès dans le monde.

Différents éléments viennent souiller l’air que nous respirons dans nos maisons et appartements. Les produits d’entretien ont notamment une grande part de responsabilité dans la pollution de l’air ambiant de nos habitats. Pour entretenir sa santé physique et mentale, il est donc primordial d’assainir quotidiennement l’air de son logement. C’est pourquoi dans cet article, je vais vous délivrer différentes méthodes naturelles pour purifier l’air de votre maison.

Quelles sont les sources de pollution intérieure ? 

Pollution intérieure maison

À ce jour, il existe plusieurs facteurs responsables de la pollution intérieure, à savoir :

  • Les composants du bâtiment dans lequel vous vivez
  • Le mobilier 
  • Les appareils à combustion, comme les poêles à bois, les chaudières ou les chauffe-eaux.
  • Les produits d’entretien, de consommation courante et de bricolage
  • Le transfert de la pollution extérieur

Si vous êtes fumeurs, le tabac peut être également une source d’altération de l’air de votre logement. La présence d’animaux domestiques au sein de votre domicile peut parfois contribuer à la pollution de l’air intérieur.

Quelles sont les conséquences de respirer un air intérieur pollué ?

La qualité de l’air respiré peut avoir une incidence bénigne comme dramatique sur la santé. Dans la majorité des cas, de légères gênes sont observées. Il s’agit souvent d’inconfort olfactif, de somnolence ou d’irritations oculaires ou cutanées.

Toutefois, des pathologies graves peuvent parfois faire leur apparition suite à une exposition trop régulière à de l’air pollué. Parmi ces maladies causées par la pollution intérieure, nous retrouvons l’asthme, mais aussi certains cancers et cas d’intoxications mortelles ou invalidantes.

Comment purifier naturellement l’air de son habitat ?

Aérer régulièrement

Aérer sa maison pour purifier l'air

La première habitude à adopter pour assainir l’air de sa maison, est bien évidemment d’aérer ! Lorsque vous venez de sortir du lit le matin, pensez toujours à ouvrir grand vos fenêtres.

Été comme hiver, il faut impérativement aérer les pièces de son habitat durant au moins 10 minutes par jour. Toutefois, sachez que aérer permet seulement de diluer la pollution. Et non pas, de s’en débarrasser !  

Les huiles essentielles

Les huiles essentielles sont idéales pour désodoriser naturellement une pièce. Elles pourront parfaitement remplacer les désodorisants chimiques, polluants et néfastes pour la santé. Parmi les nombreuses huiles essentielles qui existent, beaucoup sont utilisées pour neutraliser les bactéries et les mauvaises odeurs.

Huile essentielle naturelle

Pour assainir l’air de votre logement, je conseille vivement l’huile essentielle d’eucalyptus dont les propriétés purificatrices ne sont plus à démontrer. L’HE d’arbre à thé est également une candidate de choix à diffuser au sein de son intérieur !

En plus de ses vertus assainissantes, elle possède des propriétés antibactériennes très intéressantes. D’autres huiles essentielles peuvent aussi s’avérer très efficaces, comme l’HE de lavande, de ravintsara ou de clou de girofle.

En outre, je vous recommande fortement l’huile essentielle de citron, qui en plus de purifier l’air, neutralisera les microbes ayant élu domicile chez vous !

Le papier d’Arménie

L’histoire du papier d’Arménie débute au XIXe siècle, lors d’un voyage en Arménie. Là-bas, Auguste Ponsot découvrit le benjoin, une résine aromatique provenant d’un arbuste originaire d’Asie Méridionale appelé styrax. Les arméniens s’en servaient pour assainir et parfumer leur maison. À l’époque, ils utilisaient encore le benjoin sous sa forme brute, tout simplement en le brûlant.

Très vite, cette résine fut importée en France. En revanche, elle fut commercialisée sous forme de petites feuilles de papier buvard salinisé, retardant la combustion. À l’heure actuelle, la recette complète de ce petit papier reste toujours inconnue ! Seule la présence de benjoin et composants aromatiques naturels a bel et bien été confirmée.

Le papier d’Arménie fut directement couronné de succès, si bien qu’il fut récompensé de nombreux prix. Il a notamment obtenu des médailles à l’Exposition d’hygiène de 1888 et lors de l’Exposition universelle de 1889. 

Le Palo Santo

L’utilisation du palo santo remonte à très longtemps. Le palo santo, ou littéralement le bâton saint, est un arbre qui pousse principalement dans les régions sud-américaines. Il fut utilisé notamment par les chamans Incas, pour accomplir des rituels spirituels. Selon certaines croyances, le palo santo aurait la capacité d’attirer la chance et d’éloigner la négativité. 

Le palo santo peut être un excellent encens naturel pour purifier l’air de sa maison. Reconnaissable de par son parfum doux et boisé, il est tout bonnement parfait pour envelopper l’ensemble de son habitat d’une odeur agréable. Personnellement, j’ai découvert cet encens en vivant au Portugal. Et depuis, je ne peux plus m’en passer ! 

Adopter des plantes dépolluantes 

Certaines plantes sont dotées de vertues dépolluantes. Entre autres, l’Aloe Vera, l’Azalée et quelques types de cactus sont aujourd’hui reconnus pour absorber les polluants circulant dans l’air. La lavande peut également faire office de plante dépolluante pour votre intérieur!

Manaia 

Laisser un commentaire