Accueil Santé Opération de la myopie : quelles sont les techniques de chirurgie réfractive ?

Opération de la myopie : quelles sont les techniques de chirurgie réfractive ?

par Corentin

Pour corriger la myopie, deux techniques de chirurgie réfractive sont employées : le Lasik et le PKR. Rapides et efficaces, ces procédés permettent de corriger les défauts de la cornée en utilisant le laser. Cependant, une 3e technique consiste à implanter une lentille correctrice dans l’œil afin de corriger définitivement la myopie. 

Quelles sont les techniques pour réaliser une opération des yeux au laser ?

Pour réaliser une opération de la myopie, il est courant que l’on ait recours au Lasik (Laser-Assisted In-Situ Keratomileusis) afin de corriger les défauts de la vision. Ce procédé consiste dans un premier temps à découper la partie superficielle de la cornée (volet ou capot) à l’aide d’un laser femtoseconde, puis à réduire à l’aide d’un laser Excimer l’épaisseur de la cornée afin de corriger la myopie. Pour terminer l’opération, l’ophtalmologue reposera le capot sur la cornée.

La PKR (PhotoKératectomie Réfractive) repose sensiblement sur le même principe que le Lasik, à la différence que cette technique ne nécessite pas le retrait superficiel de la cornée. L’ophtalmologue va d’abord retirer l’épithélium, un revêtement très fin au-dessus de la cornée, afin d’appliquer le traitement au laser Excimer.

Enfin, il existe également une 3e technique, l’implant phake. Il s’agit d’une lentille que l’on implante de manière permanente dans l’œil afin de corriger les défauts de réfraction. La lentille artificielle est invisible et ne provoque pas de sensation d’inconfort. Elle est placée entre l’iris et le cristallin. 

Quelle est la durée d’une opération de laser des yeux ?

En moyenne, la durée d’une opération de laser des yeux varie entre 15 et 30 minutes, tout dépend de la complexité du cas à traiter. En général, la chirurgie se déroule très rapidement, grâce à des équipements de pointe qui permettent d’opérer en suivant traquant le mouvement de l’œil. L’opération est sans douleur et n’a que très peu d’effets secondaires (ex. picotements, paupières enflées, larmoiements, etc.).

La chirurgie de la myopie pour quelle anesthésie ?

Pour votre opération de la myopie, vous serez traité sous anesthésie locale. Ici, on utilisera un produit anesthésiant sous forme de gouttes (collyres). Pour réaliser ce traitement par laser dans les conditions optimales, le chirurgien a besoin que le patient reste conscient, ce qui exclut de facto une anesthésie générale.

Quelles sont les recommandations à suivre après une opération des yeux au laser ?

La première chose à ne surtout pas faire, c’est de ne pas se gratter les yeux, même lorsque l’on ressent une gêne prononcée. Par la suite, il est indispensable d’utiliser les collyres prescrits par les médecins afin d’accélérer la cicatrisation. Enfin, après une opération de la myopie par laser, il faut bien protéger ses yeux contre l’eau, la poussière, les poils d’animaux, etc.

Vous aimerez peut-être aussi

Laissez un commentaire

quatorze − 2 =

@2023 - Ma maison ma santé : Santé, maison, écologie et environnement