Accueil MaisonÉnergies Comment ça marche un mitigeur thermostatique ?

Comment ça marche un mitigeur thermostatique ?

par Corentin

Souhaitez-vous changer votre système de robinetterie ? Si oui, vous devez opter pour l’installation d’un mitigeur thermostatique. Il peut être utilisé en lieu et place d’un mélangeur. Ce type de robinet possède des caractéristiques très intéressantes. De plus, il allie à la perfection confort, sécurité, économie et haute technologie. Pour utiliser un mitigeur thermostatique, il est impératif de savoir comment il marche. Découvrez ici le fonctionnement de ce dispositif de robinetterie.

La manœuvre du débit

Le principe de fonctionnement d’un mitigeur thermostatique repose essentiellement sur deux poignées de commande. L’une d’entre elles permet d’ouvrir, de fermer et de régler le débit d’eau. Il convient de préciser que l’utilisation de cette dernière varie d’un robinet à un autre. Pour trouver le meilleur du lot, n’hésitez pas à opter pour un mitigeur thermostatique cédéo. Sur ce site d’achat virtuel, vous ne manquerez pas de trouver le modèle qui convient le mieux à votre budget et vos besoins.

Avec la manœuvre du débit, l’ouverture, la fermeture et le réglage du débit d’eau peuvent être faits sans régler la température. Toutefois, il existe des variétés de mitigeurs thermostatiques qui permettent de revoir à la baisse l’intensité d’eau. Cette opération est assurée par un équipement de combinaison du rapport air/eau. Ainsi, vous avez la possibilité d’opter pour une intensité de dix litres d’eau la minute. Pour commander le débit d’eau de cette forme de mitigeur, il faut actionner plusieurs composants de l’appareil. Voici les plus déterminants de la liste. Idéal aussi en cas de calcaire.

un mitigeur thermostatique dans une douche
Mitigeur thermostatique dans une douche

Le piston

Au nombre des équipements du robinet thermostatique, figure le piston. Il est utilisé pour exercer une double commande. La première est relative à l’accroissement du volume d’eau froide. La deuxième manœuvre permet de diminuer le volume d’eau chaude. Par ailleurs, le piston est disponible en plusieurs variétés. Il s’agit entre autres des modèles en fonte, en acier, en inox, à visser et à bride.

Le ressort de rappel

Le ressort de rappel fait partie des composants incontournables d’un mitigeur. Il lance également une double manœuvre comme le piston. Néanmoins, cela est fait dans le sens opposé. Vous l’aurez sans doute compris, le ressort de rappel réduit le volume d’eau froide et augmente celui d’eau chaude.

La commande de température

Pour utiliser le mitigeur thermostatique, vous pouvez régler la température d’eau. Cette commande est exercée selon une graduation en degré Celsius. Ainsi, la distribution de l’eau est faite suivant la température sélectionnée par l’utilisateur. Cependant, il est important de préciser qu’il existe des risques de brûlure liés à cette manœuvre. Afin de les éviter, il convient alors de choisir les mitigeurs thermostatiques équipés d’un système anti-chauffage.

D’un autre côté, certains mitigeurs fonctionnent avec une technologie corps tiède. Pour en profiter, il vous suffit de la lancer. Elle marche avec un système de refroidissement. Les flux d’eau chaude peuvent donc être isolés. Ainsi, les sources de brûlure sont efficacement limitées.

Les composants intervenant dans la commande de température sont variables. Vous retrouverez entre autres l’élément thermostatique et le contrôleur de température. Le premier équipement de la liste est en association directe avec le piston. Il peut soit se dilater, soit se contracter. Cela dépend de la chaleur de l’eau distribuée. Le contrôleur quant à lui est souvent disposé en cadran thermostatique. Il est utilisé pour réguler les flux d’eau froide et chaude.

Vous aimerez peut-être aussi

Laissez un commentaire

1 + trois =