Accueil Maison Que faire en cas de dégat des eaux ?

Que faire en cas de dégat des eaux ?

par Manaia

Un dégât des eaux désigne un sinistre, qui résulte d’une fuite de plomberie, ou bien, d’une infiltration d’eau pluviale. À ne surtout pas confondre avec une inondation, issue d’une cause extérieure à l’habitation, comme la crue d’un fleuve, par exemple ! Un dégât des eaux constitue une urgence plomberie à ne, surtout, pas prendre à la légère. En effet, il est important de réagir sans perdre de temps, de manière à endiguer, au plus vite, la situation. Dans cet article, nous vous révélerons, justement, la marche à suivre, en cas de dégâts des eaux ! 

Faire face à un dégât des eaux : étape par étape ! 

1ère étape : localiser la fuite

Le premier réflexe à avoir, en cas de dégât des eaux, est de déterminer l’origine de la fuite. Pour ce faire, repérez toutes les zones touchées par le sinistre, qui constituent de précieux indices. Scrutez attentivement le plafond, les murs et le sol, de manière à détecter la moindre anomalie. Localiser la fuite permet d’identifier si le sinistre est causé par un élément de son logement, ou s’il prend source dans une partie commune du bâtiment, voire carrément, chez un voisin.

Avant de couper l’arrivée d’eau et de mettre à l’abri vos affaires, pensez à prendre des photos des dégâts occasionnés ! En effet, celles-ci se révéleront très importantes, par la suite, au moment d’établir une déclaration de sinistre auprès de votre assurance…

robinet qui fuit

2ème étape : couper l’arrivée d’eau en cas de dégât des eaux

Une fois la fuite localisée, pensez à couper l’arrivée d’eau, de manière à limiter, le plus possible, les dégâts. Et ce, même si le sinistre ne provient pas de chez vous ! Selon l’origine de la fuite, contentez-vous de fermer les robinets d’arrivée d’eau des sanitaires, ou alors, de l’élément incriminé, s’il est identifié. Autrement, solution plus radicale : coupez l’arrivée d’eau générale, ce manière à stopper intégralement la circulation de l’eau dans l’ensemble de l’habitation.

Si le dégât des eaux semble provenir du logement de chez voisins, prévenez-les alors sans plus tarder ! 

3ème étape : mettre à l’abris ses biens matériels 

Une fois la fuite détectée et l’eau coupée, il est temps de mettre à l’abri vos biens matériels. En particulier, les objets qui ont une valeur sentimentale importante ! Dégagez hors de l’eau, tout ce que vous pouvez, des petits éléments décoratifs, aux appareils électriques, en passant par le mobilier. Prêtez une attention, tout particulière, aux prises, aux câbles, appareils électriques et aux meubles en bois, qui ont tendance à se gorger d’eau rapidement, et donc, à pourrir. D’ailleurs, si l’inondation impacte des éléments électriques, pensez bien à couper l’électricité, afin d’éviter tout risque d’électrocution ! 

plombier qui intervient pour un dégât des eaux

4ème étape : aérer le logement

Aérer son habitat est indispensable, en cas de dégât des eaux. En effet, un tel réflexe permet, non seulement, de limiter les risques d’apparition de moisissures. Mais également, freiner la dégradation de la qualité de l’air et réduire l’humidité à la maison ! De fait, ouvrez grand les fenêtres de la pièce, ou des pièces, concernées par le sinistre, de manière à évacuer, le plus possible, l’humidité. Si le dégât des eaux survient en hiver, n’hésitez pas à augmenter la température du chauffage, de manière à accélérer le séchage des équipements touchés. 

5ème étape : faire appel à un plombier en cas de dégât des eaux important

Si le dégât des eaux se révèle plutôt grave, mieux vaut contacter un plombier, en urgence, de façon à éviter une inondation, et donc des dégradations supplémentaires. Attention, veillez à conserver, précieusement, les justificatifs liés à l’intervention du professionnel. Et pour cause, vous devrez les transmettre, par la suite, à votre assurance, au moment d’établir une déclaration de sinistre

6ème étape : contacter l’assurance 

Après la constatation du dégât des eaux, vous aurez cinq jours pour déclarer le sinistre, auprès de votre assurance. La déclaration peut se faire soit par téléphone, soit par lettre recommandée. Soit alors, en présentielle, en vous rendant dans l’agence de rattachement. D’ailleurs, certaines assurances proposent de signaler un sinistre, directement via leur site internet ! 

Enfin, si plusieurs logements sont impactés par le sinistre, il convient alors de remplir un constat amiable de dégât des eaux, avec toutes les personnes concernées, et ce, qu’elles soient lésées ou responsables. 

plombier qui répare un évier responsable d'un dégât des eaux

Faire face à un dégât des eaux : finalement, que retenir ? 

Quoi qu’il en soit, il est primordial de faire preuve de réactivité, en cas de dégât des eaux. En effet, identifier, endiguer, protéger et alerter sont les maîtres-mots pour faire face, au mieux, à un tel sinistre ! 

Prenez soin de vous et de votre maison,

Vous aimerez peut-être aussi

Laissez un commentaire

quatre × un =