Comment fonctionne la chirurgie réfractive laser ?

La chirurgie réfractive laser constitue différentes interventions ophtalmiques. Elle vise à corriger des défauts réfractifs de l’œil. Sa finalité est de ne plus avoir à recourir à des lunettes ou lentilles de correction. Dans cet article, nous vous expliquons tout sur la chirurgie réfractive laser.


Notre partenaire


Chirurgie réfractive : Qu’est-ce que c’est ?

En évolution depuis les années 90, la chirurgie réfractive fait partie des opérations chirurgicales des yeux, notamment la chirurgie de la cataracte. Elle dispose cependant d’un plus haut taux de satisfaction. Cet acte chirurgical rassemble de multiples techniques permettant de corriger certaines anomalies de réfraction.

Sa finalité est de permettre aux patients de se dispenser d’une correction optique par lentilles de contact ou par lunettes. De nombreux centres de soins disposent des meilleurs équipements technologiques chirurgicaux et de professionnels pour répondre à vos besoins et vos attentes.

corriger les défauts de vision

Dans quel cas faut-il recourir à la chirurgie réfractive ?

  • Quelques troubles de la vue peuvent être traités grâce à la chirurgie réfractive. C’est principalement le cas de :
  • la myopie ou le défaut de la vision de loin
  • l’hypermétropie ou l’imperfection de la vue de près
  • l’astigmatisme ou le vice de vision de loin et de près
  • la presbytie ou la difficulté sur la vision de près.

Le point commun de ces anomalies rétractives est une erreur de trajectoire des rayons lumineux. Cette dernière provoque ainsi une vision floue en l’absence d’une correction optique permanente.

De ce fait, la cornée qui est l’élément essentiel à la vision est alors défaillante. Il s’agit d’une courbure de la cornée ou du cristallin. Ainsi, la chirurgie réfractive est une alternative efficace pour corriger la vue que ce soit pour une raison esthétique si vous ne souhaitez plus porter de lunettes, un besoin professionnel si l’acuité visuelle est insuffisante, l’intolérance aux lentilles ou la pratique d’un sport comme la natation, le ski, etc.

Cette intervention s’adresse donc aux personnes qui ont un défaut visuel allant jusqu’à -8 dioptries pour la myopie, +6 pour l’hypermétropie et +/-4 pour l’astigmatisme.

Le déroulement d’une chirurgie réfractive laser

Avant l’opération, un bilan préopératoire est nécessaire. Une fois ce dernier réalisé, la chirurgie réfractive peut se faire.

L’opération est réalisée sous anesthésie locale par instillation de collyre. C’est le chirurgien ophtalmologiste qui pratique l’acte.

Une chirurgie réfractive est effectuée en ambulatoire. C’est-à-dire qu’elle ne nécessite pas d’hospitalisation. Aussi, l’intervention est souvent exécutée de manière bilatérale et les deux yeux sont opérés le même jour. L’acte chirurgical se fait en seulement 30 minutes et est entièrement indolore. Il est ensuite contrôlé par ordinateur pour réduire les risques préopératoires.

Par ailleurs, les lasers utilisés sont équipés de « Eye Tracking system ». Cette technologie innovante permet de suivre efficacement l’œil même si celui-ci bouge légèrement lors de l’opération.

Il est recommandé de ne pas porter des lentilles de contact au minimum 48 heures avant la chirurgie réfractive afin de ne pas irriter la surface oculaire.

En outre, le coût d’une opération réfractive diffère en fonction de la technique et du matériel choisi. Considérée comme une chirurgie de confort, elle n’est pas prise en charge par la sécurité sociale. Toutefois, de nombreuses mutuelles ou assurances complémentaires prennent en charge une partie de l’opération. Après l’intervention, le patient n’a pas droit à l’arrêt de travail.

Laisser un commentaire