Accueil Bien-être TOP 10 des antidépresseurs naturels pour lutter contre la dépression

TOP 10 des antidépresseurs naturels pour lutter contre la dépression

par Manaia

Utiliser des antidépresseurs chimiques n’est en rien anodin. Heureusement, les alternatives naturelles ne manquent pas pour prendre en charge une déprime passagère, voire, une dépression légère à modérée. L’avantage ? Elles n’entraînent pas d’effets secondaires, contrairement à la plupart des antidépresseurs conventionnels. Zoom sur les antidépresseurs naturels pour lutter contre la dépression. 

Quels sont les antidépresseurs naturels pour lutter contre la dépression ?

Le cacao, l’un des antidépresseurs naturels les plus gourmands 

Le chocolat, plus précisément, le chocolat noir fort en cacao, stimule la bonne humeur, ce n’est un secret pour personne. Le chocolat noir regorge, en effet, de magnésium, l’un des minéraux indispensables au bon fonctionnement du corps. Le magnésium agit comme un anxiolytique et un antidépresseur naturel, raison pour laquelle d’ailleurs il fait l’objet de nombreuses études scientifiques. 

En guise de collation, prenez un verre de lait végétal accompagné de poudre de cacao pur et de miel : un vrai délice ! Par ailleurs, en cas de fringales, n’hésitez pas à consommer quelques fèves de cacao cru.  

cacao, l'un des meilleurs antidépresseurs naturels

Agrumes 

Oranges, citrons, pamplemousses, clémentines… Les agrumes constituent de formidables antidépresseurs naturels ! La vitamine C et vitamine B9 contenues dans les agrumes renforce le système immunitaire, retarde la fatigue et favorise la création de sérotonine. Les agrumes aident, ainsi, à garder le moral, en toute circonstance. 

Consommez régulièrement des agrumes, que ce soient des oranges, des citrons, des pamplemousses, ou bien encore, des clémentines, sous forme de jus, ou brute, à vous de choisir.   

Oléagineux 

Les oléagineux, en particulier, les noix de cajou et les noix du Brésil sont très efficaces pour lutter contre la dépression. Certains scientifiques affirment, d’ailleurs, que deux poignées de noix de cajou se comporteraient dans le corps de la même manière qu’un antidépresseur. L’explication ? Les noix de cajou renferment du L-tryptophane, des acides aminés essentiels qui jouent un rôle important dans le métabolisme de la sérotonine ainsi que de la mélatonine. Quant aux noix du Brésil, elles regorgent de sélénium, un oligo-élément qui agit dans la prévention des troubles de l’humeur. 

Bon à savoir : 3 à 4 noix par jour suffisent pour lutter contre la dépression naturellement.

Le safran, l’un des antidépresseurs naturels les plus efficaces

Le safran n’est pas seulement une épice prisée en cuisine. En effet, les propriétés médicinales des stigmates et des pétales du safran sont également utilisés depuis fort longtemps. La raison ? Le safran contient du safranal et de la crocine, deux actifs majeurs qui inhibent la recapture de la sérotonine. Redoutable antidépresseur naturel, le safran a des effets équivalents à ceux des antidépresseurs conventionnels, tels que la fluoxétine. En revanche, le safran n’entraîne pas d’effets secondaires, contrairement aux antidépresseurs chimiques. 

En cas de dépression légère à modérée, utilisez le safran en gélules contenant 20 à 60 mg d’extrait sec titré à 3% de crocine et 2% de safranal. Attention, la prise de safran est contre-indiquée chez la femme enceinte et allaitante. 

le safran, l'un des antidépresseurs naturels les plus efficaces

Griffonia

Tout droit venue d’Afrique, le griffonia est une plante dont les graines sont utilisées pour traiter la dépression légère à modérée. Et pour cause, les graines de griffonia sont riches en un acide aminé : le 5-HTP, le principal précurseur immédiat de la synthèse de la sérotonine dans le tissu nerveux ! Le griffonia aide, ainsi, à prendre du recul, à relativiser et à lâcher prise

Pour lutter contre la dépression, prenez 200 mg à 300 mg par jour de griffonia en extrait sec titré à 25-30% de 5-HTP. À noter qu’il est préférable de le prendre en fin d’après-midi. Attention, le griffonia est contre-indiqué chez la femme enceinte et allainte ainsi que chez l’enfant. Par ailleurs, il est déconseillé en cas de tumeurs carcinoïdes de l’intestin grêle, de trisomie, de sclérodermie et d’épilepsie.

Millepertuis

Le millepertuis est la plante par excellence pour lutter contre la dépression. En effet, l’hypéricine, un principe actif contenu dans le millepertuis, a une action sur l’anxiété et est impliquée dans l’activité antidépressive de la plante. À noter que l’Organisation Mondiale de la Santé a reconnue l’intérêt du millepertuis dans le traitement de la dépression légère à modérée.

En cas de dépression, prenez une dose de 600 mg à 900 mg par jour, sous forme d’extrait sec titré à 0,2% d’hypéricine. Dans le cadre d’une dépression saisonnière, privilégiez plutôt du millepertuis en teinture mère (50 à 150 gouttes par jour), ou bien alors, en EPS (1 à 2 c. à c. par jour). Bon à savoir : le millepertuis est contre-indiqué chez la femme enceinte et allainte ainsi que chez les enfants et adolescents. Il est également proscrit chez les personnes souffrants de troubles psychiatriques, ou bien, atteintes d’une cirrhose du foie. 

Le tribulus, l’une des antidépresseurs naturels les plus méconnus 

Le tribulus est utilisé depuis fort longtemps, notamment, en médecine traditionnelle chinoise et indienne. Tonifiant, adaptogène et stimulant sexuel, le tribulus est indiqué pour traiter l’asthénie chez l’homme et la femme, en cas de dépression. Par ailleurs, le tribulus permet de lutter contre la baisse de la libido et d’augmenter les performances sexuelles chez l’homme. 

En cas d’état dépressif, prenez 600 mg à 1200 mg de tribulus par jour, de préférence le midi ou dans l’après-midi. Attention, la prise de tribulus est contre-indiqué chez la femme enceinte et allaitante. 

plusieurs compléments alimentaires pour lutter contre la dépression

Rhodiole

La rhodiole, également désignée sous le nom de «ginseng de la toundra sibérienne», est connue pour son action adaptogène. Autrement dit, elle module la résistance de l’organisme aux différents stress qui le touchent ! Par ailleurs, le rhizome de la plante renferme des rosavines, des principes actifs qui aident à lutter contre la dépression. La rhodiole améliore, non seulement, la fonction de l’axe hypothalamo-hypophyso-surrénalien. Mais également, régule l’humeur et les émotions et prévient les insomnies. Elle canalise ainsi les risques de dépression.

Prenez de 300 mg à 650 mg de rhodiole en extrait sec titré à 3% de rosavine par jour, en cas de déprime. À noter que la rhodiole est contre-indiquée chez la femme enceinte et allaitante ainsi que chez les enfants et les adolescents. Les personnes souffrant de troubles psychiatriques, de l’ordre de la bipolarité, ou bien encore, de la schizophrénie, doivent également s’abstenir. 

Passiflore

Utilisée par les Aztèques, le passiflore est une plante grimpante aux propriétés sédatives et anxiolytiques extraordinaires. Le passiflore agit directement sur le centre cérébral de l’horloge biologique. Il favorise ainsi l’endormissement et améliore la qualité du sommeil. Le passiflore constitue donc un allié de taille pour lutter contre les insomnies, en cas de dépression. 

La dose de passiflore recommandée en ingestion simple se situe entre 0,5 et 2 g par jour. Bon à savoir : le passiflore s’utilise aussi en infusion pour traiter la dépression légère à modérée.

Huile essentielle de camomille romaine

Riche en vertus relaxantes et anti-stress, l’huile essentielle de camomille romaine est redoutable contre la dépression. Elle aide ainsi à se détendre et à se débarrasser des pensées négatives.

Pour profiter pleinement de l’effet antidépresseur de la camomille romaine, diffusez-la dans la pièce de votre choix. Pour ce faire, munissez-vous d’un diffuseur d’huile essentielle et ajoutez-y 5 à 6 gouttes d’huile essentielle de camomille romaine. Une autre possibilité : inhalez les vapeurs de l’huile essentielle, en versant 1 à 2 gouttes sur un mouchoir propre, de préférence en tissu.

Prenez soin de vous et de votre santé mentale;

Vous aimerez peut-être aussi

Laissez un commentaire

7 − un =